Publié

CALIFORNIEDoutes sur l'origine du trésor en pièces d'or

Le San Francisco Chronicle a semé le doute sur la provenance du trésor découvert par deux Californiens dans leur jardin, liant les pièces à un vol survenu il y a un siècle.

AFP

Le trésor en pièces d'or découvert la semaine dernière par un couple de Californiens pourrait être lié à un vol survenu à l'hôtel des Monnaies de San Francisco il y a plus d'un siècle, selon le quotidien San Francisco Chronicle.

Les deux chanceux promenaient leur chien sur le terrain de leur propriété, lorsqu'ils ont remarqué une boîte en métal à moitié enfouie. La boîte, ainsi que les sept autres retrouvées juste à côté, contenaient quelque 1400 pièces d'or, d'une valeur totale estimée à 10 millions de dollars.

Ils ont confié les pièces au cabinet numismatique Kagin's Inc, qui les a estimées et prépare désormais leur vente sur Amazon. Si les prix de vente confirment les estimations, le trésor serait le plus précieux jamais découvert aux Etats-Unis.

Lié à un vol?

Mais lundi, le San Francisco Chronicle a lié le trésor de «Saddle Ridge», du nom de l'endroit de sa découverte, à un vol, commis il y a plus d'un siècle à l'hôtel des Monnaies de San Francisco.

Le quotidien a exhumé de ses archives un article daté du 1er janvier 1900 relatant un vol de pièces, neuves pour la plupart, d'une valeur faciale globale de 27'000 dollars, une valeur similaire à celle du trésor californien.

Impossible, pour d'autres

Le patron de Kagin's Inc, Donald Kagin, a cependant assuré qu'il était «persuadé» que le trésor n'était pas lié au vol de l'hôtel des Monnaies. «Il y a plusieurs raisons pour lesquelles il est impossible» qu'un lien existe, a-t-il dit.

Citant les rapports de l'époque sur le vol, il souligne que le butin était composé de pièces de 20 dollars réparties dans cinq sacs, alors que le trésor contient d'autres types de pièces, notamment de 10 dollars.

La seule similitude est la valeur du trésor

D'autre part, les pièces volées n'avaient jamais circulé et «devraient être en parfait état». «Mais seules quelques-unes des pièces du trésor le sont. Beaucoup d'autres ont circulé et ont été frappées il y a longtemps», a-t-il précisé. «Le seul parallèle est la similitude avec la valeur faciale (du lot)», dit-il.

Donald Kagin cite également un communiqué de l'hôtel fédéral des Monnaies à Washington, qui assure: «Nous n'avons aucune information permettant de lier les pièces du trésor de Saddle Ridge à un quelconque hôtel des Monnaies» du pays. Donald Kagin affirme que la vente des pièces, prévue dans deux mois environ, est maintenue.

(AFP)

Votre opinion