États-Unis - Dr. Dre accuse sa femme d’inventer des histoires de violences conjugales
Publié

États-UnisDr. Dre accuse sa femme d’inventer des histoires de violences conjugales

Le rappeur affirme que les accusations portées à son encontre par Nicole Young ne sont faites que pour obtenir un arrangement dans le cadre de leur divorce.

Le rappeur de 55 ans, de son vrai nom Andre Young, est l’une des figures les plus influentes du hip-hop.

Le rappeur de 55 ans, de son vrai nom Andre Young, est l’une des figures les plus influentes du hip-hop.

AFP

Dr. Dre assure que les accusations de violences conjugales faites par sa femme sont «affligeantes» et qu’il s’agit d’une stratégie de sa part pour négocier un meilleur accord de divorce.

Le magnat du hip-hop et Nicole Young sont à couteaux tirés depuis la demande de divorce de cette dernière, en juin dernier. Elle a affirmé avoir été «forcée» de signer un contrat de mariage, et accuse Dr. Dre d’avoir été violent avec elle avant qu’ils ne se marient, ainsi que le soir de leur mariage, en 1996.

Dr. Dre, Andre Young de son vrai nom, a nié ces accusations, et, dans des documents légaux que s’est procurés TMZ, il met en cause le timing des accusations de son ex, affirmant qu’elle n’en a parlé qu’après s’être rendu compte que leur contrat de mariage limitait sévèrement la part de sa fortune à laquelle elle aurait droit.

Un stress immense

Le rappeur affirme en outre que tout ceci lui aurait causé un stress immense. Dr. Dre a souffert d’un anévrisme cérébral en janvier. Il a récemment demandé d’être légalement déclaré célibataire afin de pouvoir continuer sa vie alors que son divorce se règle. En droit américain, ce procédé s’appelle la bifurcation.

La décision du juge n’est pas encore connue.

(Cover Media)

Votre opinion