23.06.2017 à 19:25

Hockey sur glaceDraft NHL: les yeux rivés sur Nico Hischier

Le Valaisan Nico Hischier, 18 ans, pourrait devenir cette nuit le premier Suisse choisi en première position de la draft NHL.

von
Cyrill Pasche
Nico Hischier, 18 ans,s'apprête à écrire une grande page de l'histoire du hockey suisse cette nuit au repêchage de la NHL à Chicago.

Nico Hischier, 18 ans,s'apprête à écrire une grande page de l'histoire du hockey suisse cette nuit au repêchage de la NHL à Chicago.

Keystone

Le débat fait rage outre-Atlantique: Nico ou Nolan? La lutte pour la première place du repêchage est plus indécise que jamais dans l’histoire de la NHL. Nico Hischier, 18 ans, joueur de centre polyvalent et dynamique, ou Nolan Patrick, même âge, même position, mais plus robuste et athlétique? Raeto Raffainer, directeur des équipes nationales helvétiques, sera sur place à Chicago la nuit prochaine pour assister à un moment historique pour le hockey suisse. Jamais un joueur helvétique ne s’était retrouvé en position aussi favorable. La meilleure marque, établie par Nino Niederreiter en 2010 (5e choix des New York Islanders), sera assurément pulvérisée dans quelques heures. «Nico Hischier et Nolan Patrick sont deux joueurs complètement différents, explique Raffainer. Le premier est ce que les anglophones appellent un «complete package», c’est-à-dire qu’il sait tout faire. On peut l’utiliser dans toutes les situations. Votre équipe a besoin de marquer un but? Vous pouvez l’envoyer sur la glace? Vous devez défendre votre avantage en fin de rencontre? Vous pouvez compter sur lui. Quant à Nolan Patrick, il est davantage un joueur d’impact, très puissant.»

Nico ou Nolan? C'est serré

Qui sera choisi en premier et poursuivra sa carrière dans les rangs des New Jersey Devils, heureux vainqueurs de la loterie visant à déterminer l’ordre de sélection des talents éligibles et détenteurs du premier choix? Plusieurs experts parmi les plus réputés de NHL voient le Suisse l’emporter d’une courte tête, mais l'écart entre les deux joueurs est infime. Une question de goûts et de couleurs, sans doute. «Nico a fait sa part du boulot en étant performant durant toute la saison avec son équipe junior à Halifax. Désormais, l’issue de la draft n’est plus entre ses mains, explique son agent, l’ancien défenseur de LNA, Gaëtan Voisard. Il a bien sûr envie d’être choisi en premier, mais tant New Jersey que Philadelphie sont des destinations intéressantes pour sa carrière.»

«Je veux profiter du moment»

Si les Devils optaient plutôt pour Nolan Patrick, Hischier serait alors vraisemblablement choisi par les Philadelphia Flyers, détenteurs du deuxième choix. Quoi qu’il en soit, le Valaisan s’apprête à vivre le plus grand moment de sa jeune carrière, dans la nuit de vendredi à samedi à Chicago (en direct sur Teleclub dès 1 h du matin), et à écrire une page grandiose de l’histoire du hockey suisse. «Plus ce moment approche et plus il prend de la place dans mes pensées. Mais je ne veux pas me focaliser là-dessus, a confié la future star la semaine dernière. Je suis fier de me retrouver dans cette situation et d’avoir une chance de devenir le premier choix, mais je n’oublie pas que le chemin pour m’imposer en NHL sera encore long.»

À Chicago, le natif de Naters sera accompagné par ses parents, son frère Luca, attaquant du CP Berne en l’honneur de qui il porte d’ailleurs le numéro 13, et de sa sœur Nina, volleyeuse semi-professionnelle en Suisse. Le prodige du hockey suisse s’est envolé mercredi en direction des États-Unis. «Je veux profiter du moment et prendre du plaisir», a expliqué Nico Hischier avant cette soirée historique.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!