Actualisé

FranceDramatiques inondations dans le Gard

Des intempéries dans le sud de la France ont coûté la vie à cinq personnes, parmi lesquelles une mère et son fils, dont la voiture a été emportée par les eaux, un bébé, porté disparu, a été retrouvé samedi après-midi.

Un enfant est mort et deux personnes sont disparues suite à des intempéries dans le Gard (photo d'illustration)

Dans le Gard (sud), une mère et son fils de 4 ans sont morts noyés, un deuxième enfant d'un an, porté disparu, a été retrouvé ce samedi après-midi 15 novembre.

«Les recherches des sapeurs-pompiers et gendarmes ont permis de retrouver en milieu d'après-midi le corps sans vie du deuxième enfant», explique la préfecture. La mère et un premier enfant de 4 ans avaient déjà été retrouvés noyés. Seul le père a survécu à l'accident lié à la forte crue d'un cours d'eau.

La voiture qui transportait le couple et ses deux enfants s'était engagée dans la nuit sur un pont submergé par la crue d'une rivière sur laquelle des pluies diluviennes se sont abattues.

Le véhicule «est tombé huit mètres en contrebas et a été emporté par les flots», a indiqué ce samedi 15 novembre le secrétaire général de la préfecture du Gard, Denis Olagnon.

Des témoins du drame et les secours ont pu aider à sortir des eaux le père qui a été hospitalisé en état de choc. Mais les personnes présentes ont assisté, impuissantes, à la disparition de la voiture emportée par le courant.

Un bébé d'un an

«Le véhicule a été localisé en aval du pont. Les corps sans vie de la mère et d'un des deux enfants ont été retrouvés», a précisé la préfecture.

Les recherches se poursuivaient pour retrouver le plus jeune enfant, un bébé d'un an.

Plus au nord, un autre véhicule a été emporté dans des circonstances similaires, faisant un mort, un quinquagénaire dont le corps a été retrouvé dans son véhicule, à 150 mètres en aval du pont qu'il traversait lorsqu'il a été submergé, selon la préfecture.

Dans la région proche de la Lozère, où les précipitations étaient fortes et localisées au massif des Cévennes et ses contreforts, un retraité est également mort vendredi soir, vraisemblablement emporté dans sa voiture, alors qu'il circulait sur une route à flanc de montagne ravinée par les eaux de ruissellement. Le corps de la victime et sa voiture ont été retrouvés samedi matin plus de 20 mètres en contrebas.

Le sud-est de la France, notamment les départements du Gard et de l'Hérault, ont connu de multiples épisodes orageux cet automne, liés, selon les experts, à la température anormalement chaude de la Méditerranée. Le premier de la saison, du 17 au 18 septembre, avait provoqué la mort de 6 personnes, dont 4 dans un camping.

(ats)

Ton opinion