Publié

RévélationsDSK était en relation avec une dizaine de prostituées

Un téléphone portable utilisé par Dominique Strauss-Kahn mais ne lui appartenant pas a permis de recenser une dizaine de prostituées ayant eu des rapports tarifés avec lui. Problème pour la justice? Il n'a pas payé lui-même...

C'est grâce au téléphone portable de Fabrice Paszkowski, entrepreneur ami de DSK, que les policiers enquêtant dans l'affaire du Carlton de Lille sont remontés jusqu'à ces femmes, révèle le site du magazine «Le Point». Jane, Florence, Aurélie ou Mounia sont belges ou françaises et ont toutes en commun d'avoir eu des relations tarifées avec l'ancien patron du FMI.

Des relations certes légales, mais dont il semble n'avoir pas assumé les frais financiers. Un point qui intéresse du coup les magistrats chargés d'enquêter sur des réseaux de proxénétisme. Ceux-ci tentent de réunir un maximum d'éléments avant une audition qui aurait lieu sous le régime de la garde à vue et non sous celle de l'audition libre, précise encore le magazine. L'audition est prévue en janvier mais pourrait être reportée.

Ton opinion