Crise: Du cash dans les 30 jours pour les indépendants?
Publié

CriseDu cash dans les 30 jours pour les indépendants?

La proposition de la Commission de la sécurité sociale et de la santé publique pourrait être décidée demain par le Conseil fédéral.

par
Eric Felley
Pour Benjamin Roduit et ses collèges de la CSSS, il s’agit de faire parvenir des liquidités aux personnes qui en ont besoin.

Pour Benjamin Roduit et ses collèges de la CSSS, il s’agit de faire parvenir des liquidités aux personnes qui en ont besoin.

DR

Ils s’y sont mis tous les trois à la Commission de la sécurité sociale et de la santé publique du Conseil national – Benjamin Roduit (PDC/VS), Pierre-Yves Maillard (PS/VD) et Philippe Nantermod (PLR/VS) – pour trouver une solution simple, rapide et efficace afin de procurer des liquidités aux indépendants touchés par les mesures de restrictions. Au départ, l’idée était de venir en aide aux acteurs culturels, puis elle s’est étendue à tous les «indépendants isolés», en manque de liquidités à la suite de l’arrêt de leurs activités.

Sur la base de la dernière déclaration d’impôt, ils pourraient toucher, sous la forme d’un acompte, 50% de leur revenu imposable au pro rata de la période d’inactivité forcée. Benjamin Roduit formule cette proposition ainsi: «En raison de la complexité des situations (par ex. statut mixte d’indépendant et de salarié) et des démarches administratives (formulaires compliqués, délais d’annonces très courts, formalisme de certaines administrations), de nombreux indépendants ayant droit aux aides Covid n’ont encore à ce jour reçu aucune indemnité. Le principe d’acomptes versés dans un délai très court sur la base de la déclaration fiscale la plus récente permettrait de mettre fin à une attente insupportable du point de vue économique et psychique».

Cette proposition a été faite au Conseil fédéral par la CSSS-N. L’acompte devrait être versé dans les 30 jours au maximum après le dépôt de la demande: «Les décomptes seront faits plus tard, précise Benjamin Roduit, ce qui compte c’est de répondre aux besoins en liquidités les plus urgents». Si le Conseil fédéral accepte cette proposition, ce seront les cantons qui devront la mettre en œuvre immédiatement à travers leurs structures d’aides.

Votre opinion

59 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Ric Rac

20.01.2021, 22:05

Si j'étais le patron de Brick, soutien indéfectible aux théories conspirationistes du mouvement QAnon, je me poserais vraiment des questions sur son rendement... Et s'il est patron lui-même, je prie pour le bien être physique et mental de ses éventuels employés...

MAERKLIN

20.01.2021, 09:22

Remplacer l'horrible terme de "cash" par argent comptant ou en espèces

Réalité

19.01.2021, 19:23

L argent de l euro million servirait bien à la survie de notre économie