Basketball: Du changement à la tête de l’équipe nationale
Publié

BasketballDu changement à la tête de l’équipe nationale

Deux semaines après l’élimination de la Suisse dans les qualifications pour l’Euro 2022, Gianluca Barilari a quitté avec effet immédiat son poste de sélectionneur. Son successeur n’est pas encore connu.

par
Ugo Curty
Gianluca Barilari (à gauche) était en poste depuis quatre ans.

Gianluca Barilari (à gauche) était en poste depuis quatre ans.

FIBA

L’équipe de Suisse de basketball perd son entraîneur. Swiss Basketball a annoncé vendredi dans un communiqué de presse que le départ de Gianluca Barilari avait été scellé d’un «commun accord». Arrivé en 2017, le natif de Rome a mené la sélection nationale aux portes de l’EuroBasket 2022. Roberto Kovac et ses coéquipiers ont cru jusqu’au bout à une qualification attendue depuis les années 50 sur la scène continentale. Les deux défaites concédées face à la Finlande et la Serbie il y a deux semaines ont mis fin au rêve helvétique.

«Une page se tourne»

Cette élimination rageante a ainsi mis fin à «l’ère Barilari» à la tête de l’équipe nationale. Le technicien reste au sein de la fédération et occupera un poste dédié à la formation. «L’aventure en équipe nationale était très enrichissante d’un point de vue humain et technique. Une page se tourne aujourd’hui. Il en restera une équipe nationale soudée, capable de franchir de nouvelles étapes.», a-t-il déclaré dans le communiqué de Swiss Basketball.

La victoire obtenue face à l’Islande en août 2019, dans une ambiance de feu à Montreux, restera comme le moment fort de son mandat. Menée par Clint Capela, la Nati avait alors remporté le groupe H des pré-qualifications. Une aventure européenne qui a pris fin le 27 février dernier à Tbilissi.

Place à la Coupe du monde 2023

Le successeur de Gianluca Barilari n’est pas encore connu. La Suisse vise désormais une place pour la prochaine Coupe du monde en 2023. Le directeur technique national, Erik Lehmann, a souhaité un «changement dans la continuité» (sic). «Le nouveau staff devra conduire l’équipe dans les qualifications européennes pour la World Cup 2023. Il devra continuer le travail entrepris par Coach Barilari et amener une nouvelle dimension au groupe, à la fois dans le domaine physique et le domaine mental.»

Votre opinion