17.10.2020 à 17:14

MotocyclismeDu gravier à la pole, la folle journée de Fabio Quartararo

Victime d’une chute spectaculaire et douloureuse dans la matinée, le Français s’est offert une dixième pole position en MotoGP comme si de rien n’était.

par
Jean-Claude Schertenleib
La Française Fabio Quartararo a fini par retrouver le sourire samedi après sa chute matinale au Grand Prix of Aragon. EPA/Javier Cebollada

La Française Fabio Quartararo a fini par retrouver le sourire samedi après sa chute matinale au Grand Prix of Aragon. EPA/Javier Cebollada

KEYSTONE

Choc des images: samedi matin, à 10 minutes de la fin de la troisième séance d’essais libres du GP d’Aragon MotoGP, Fabio Quartararo est éjecté de sa Yamaha et tombe lourdement sur sa hanche gauche. Il peine à se relever, on l’installe sur une civière, on découvre bientôt une grimace de douleur sur son visage.

Moins d’une heure plus tard, après un passage au centre médical du MotorLand, à Alcañiz, Quartararo est pourtant déclaré «fit». Il a subi un choc important, mais il ne souffre d’aucune fracture. L’après-midi, personne n’ira plus rapidement que lui en qualifications: le leader du championnat du monde a tout donné: «Après la chute de ce matin, je n’étais pas sûr du tout de pouvoir continuer mon week-end», dira-t-il à chaud. A ses côtés, en première ligne, il sera accompagné de son collègue de marque Maverick Viñales et du pilote Honda Cal Crutchlow.


En Moto2 (pole position du Britannique Sam Lowes, record absolu du circuit battu), Thomas Lüthi a dû passer par le repêchage, avant de signer le 13e chrono (5e ligne de la grille). Quant au Fribourgeois Jason Dupasquier (KTM), c’est du 23e rang qu’il s’élancera dimanche à 12 heures pour la classe Moto3. En raison du froid qui persiste en Aragon, l’horaire dominical a été décalé de soixante minutes (Moto 3 à 12 h, Moto2 à 13 h 20, MotoGP à 15 h)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
0 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé