23.07.2012 à 19:45

Du lait pour bébé bourré de toxines cancérigènes

Chine

Le producteur a du arrêter sa production, déclenchant une nouvelle alerte sur la production laitière. En 2008, six nourrissons sont morts à cause de la boisson.

Il y a un mois, du lait en poudre avait déjà été rappelé car il contenait du mercure.

Il y a un mois, du lait en poudre avait déjà été rappelé car il contenait du mercure.

AFP

Un producteur de lait chinois a été contraint à suspendre ses activités après que des toxines cancérigènes eurent été retrouvées dans du lait pour bébé, a déclaré lundi l’Autorité de contrôle de la qualité chinoise, déclenchant une nouvelle alerte sur les produits laitiers dans le pays.

Ava Dairy Co. Ltd a rappelé ses produits après que des niveaux élevés d’aflatoxine, une toxine cancérigène causée par des moisissures, ont été détectés dans des produits fabriqués entre juillet et décembre, selon l’agence Chine Nouvelle citant le porte-parole de l’Administration générale d’Etat pour le contrôle de la qualité, l’inspection et la quarantaine (AGCQIQ).

Le lait contaminé est en vente principalement dans les supermarchés des provinces du Hunan et du Guangdong (sud), a déclaré le porte-parole de l’AGCQIQ, Li Yuanping. La Chine tente de sévir contre la violation des règles de sécurité alimentaire pour rassurer les citoyens et rétablir la confiance dans le gouvernement après une série de scandales très médiatisés.

Scandales à répétition

Ce dernier cas survient tout juste un mois après le rappel par le fabricant Yili de lots de lait en poudre dans lequel les autorités avaient détecté un niveau élevé de mercure. En décembre, des niveauw élevés d’aflatoxine avaient été découverts dans du lait produit par une autre grande compagnie Mengniu Dairy Group.

Le lait a été au centre du plus grand scandale sur la sécurité alimentaire en Chine en 2008, lorsqu’un composant industriel, la mélamine, avait été illégalement ajouté aux produits laitiers pour faire croire à une plus forte teneur en protéine.

Au moins six bébés avaient péri et environ 300'000 étaient tombés malades après avoir bu du lait contaminé à la mélamine.

Les aflatoxines peuvent être présentes dans le lait des vaches qui auraient été nourries avec des aliments contaminés par de la moisissure et peuvent augmenter les risques de cancer, y compris de cancer du foie, selon l’Organisation mondiale de la santé.

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!