Hockey sur glace: Dubé: «En tant que joueur, je n’avais pas le caractère pour ça»
Publié

Hockey sur glaceDubé: «En tant que joueur, je n’avais pas le caractère pour ça»

L’entraîneur de FR Gottéron avait le sourire, mardi soir, après la folle victoire de son équipe face à Davos (de 0-4 à 7-6).

par
Jérôme Reynard, Fribourg
Christian Dubé est passé par tous les états, mardi soir à la BCF Arena.

Christian Dubé est passé par tous les états, mardi soir à la BCF Arena.

Urs Lindt/freshfocus

Christian Dubé, quelle réaction de votre équipe ce soir!

Quand tu perds 3-0 après moins de 2 minutes, ce n'est pas idéal... Mais honnêtement, ce n'était pas de la mauvaise volonté ou la conséquence d'une équipe qui n'était pas prête. On encaisse sur une erreur, derrière c'est la panique et les buts s'enchaînent. Tu te retrouves à 0-4, mais tu gagnes le match 7-6... Ça montre que les gars n'ont jamais lâché, ça montre encore une fois le caractère de ce groupe. C'était un match un peu fou, joli pour tout le monde, sauf pour nous derrière le banc.

Quel a été votre message lors du temps-mort que vous avez pris à 3-0?

Je n'étais même pas en colère. J'ai dit: «écoutez les gars, 3-0 après moins de 2 minutes, ce n'est pas ce qu'on voulait, mais c'est comme ça. Maintenant, on a deux possibilités: soit on continue comme ça et on en prend 20, soit on montre du caractère et on essaie d'aller chercher un but.» C'est arrivé et ensuite il y a eu ce 5 contre 3. Il fallait absolument marquer et on l'a fait en enchaînant deux réussites rapides. Derrière, on savait que la pression allait monter en face. Les cartes étaient redistribuées.

«Quand t'es du bon côté, tu le prends et tu ne te poses pas trop de questions»

Christian Dubé

Votre équipe a terminé la rencontre avec un bilan favorable de 67 tirs cadrés à 35.

C'est incroyable. Ca montre qu'on a tout de même dominé les deux derniers tiers, que les gars n'ont pas abdiqué, qu'ils ont toujours continué, malgré les événements défavorables. Et ça a payé sur la fin.

Aviez-vous déjà gagné un match en ayant été mené 4-0?

Je ne m'en souviens pas. En tant que joueur, je n'avais pas le caractère pour revenir dans ce genre de matches (ndlr: rires). Non, plus sérieusement, en tant que coach, c'est la première fois que ça m'arrive. C'était spécial. Quand t'es du bon côté, tu le prends et tu ne te poses pas trop de questions.

Votre opinion

3 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Jujube

13.01.2021, 11:29

Mouarffff champion du monde carrément!!!

Lyoba

13.01.2021, 08:59

Remonter 4 buts et ensuite gagner, il faut avoir une force de caractère! C'est qu'a fait Gotteron alors chapeau. Je sais que les lemaniques et bernois vont quand même critiquer. Jalousie quand tu nous tiens! Allez Allez Gotteron!