Actualisé 11.12.2018 à 08:50

FranceDubosc: «J'ai fait une erreur. L'erreur d'un homme qui a eu peur»

Après avoir retiré son soutien aux Gilets jaunes dans une vidéo filmée à Lausanne, l'humoriste s'est expliqué lundi dans «TPMP».

par
Le Matin
Franck Dubosc a conclu ses explications en enfilant le gilet jaune que lui proposait un représentant du mouvement.

Franck Dubosc a conclu ses explications en enfilant le gilet jaune que lui proposait un représentant du mouvement.

capture écran C8

Franck Dubosc Gilet jaune? Ou pas Gilet Jaune? L'humoriste avait été l'une des premières vedettes à apporter son soutien au mouvement. Mais la semaine dernière une petite vidéo manifestement tournée jeudi après son spectacle à Lausanne a causé un déferlement de colère contre lui. On y voit le comique affirmer: «Les gilets jaunes c’est du passé.» Ajoutant encore: «Trop haineux trop hargneux, à dégager.»

Lundi soir, Franck Dubosc était sur le plateau de «Touche pas à mon Poste» sur C8, face à des représentants des Gilets jaunes, et a souhaité s'expliquer. «J'ai reçu ces messages de haine après avoir affiché mon soutien aux Gilets Jaunes. J’ai pas l’habitude de ça, je suis juste un clown, on me dit «je t’aime bien», «tu me fais rire» ou «tu me fais pas rire.» Je me suis dit: «Mais qu’est-ce que j’ai fait, pourquoi j’ai fait ça?» Je me suis trouvé affaibli. Je n'ai pas l'habitude de ça.»

«Je craque, parce que je suis un être humain»

«Et puis il y a ce monsieur qui vient, à un moment où il ne faut pas venir. Je suis énervé, je suis excédé, a continué Franck Dubosc. D'ailleurs je le dis «la haine et la hargne», je ne parle pas du combat. Et je craque, parce que je suis un être humain.»

L'humoriste est aussi revenu sur le fait qu'il avait effacé sa vidéo de soutien sur son compte Facebook, expliquant qu'il «ne contrôle pas bien tout ça», qu'il gère tout seul et répond lui-même aux messages.

«J'ai fait une erreur. C'est l'erreur d'un homme qui a eu peur. Maintenant je suis là moi aussi», a-t-il conclu avant d'enfiler le gilet jaune que lui proposait un représentant du mouvement présent sur le plateau.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!