Motocyclisme: Ducati prend d’emblée la main à Motegi

Publié

MotocyclismeDucati prend d’emblée la main à Motegi

Une seule séance d’essais libres – allongée à 75 minutes – ce vendredi au Japon. Une séance qu’il ne fallait pas rater.

par
Jean-Claude Schertenleib
Les Ducati (ici Francesco Bagnaia) n’ont pas raté la seule séance d’essais libres, ce vendredi à Motegi.

Les Ducati (ici Francesco Bagnaia) n’ont pas raté la seule séance d’essais libres, ce vendredi à Motegi.

AFP

Les services météorologiques japonais sont d’une efficacité rare. Et lorsqu’ils prévoient un samedi très humide sur la région de Motegi, il s’agit pour tous les pilotes de GP de donner le maximum, dès la première journée d’essais libres, afin de s’assurer une place – certes encore provisoire – dans la phase finale des qualifications. Ainsi fut dit, ainsi fut fait: malgré quelques gouttes, c’est bien cette séance unique du vendredi qu’il fallait réussir.

Et c’est réussi pour les deux Ducati officielles (Jack Miller et Francesco Bagnaia), c’est réussi pour le champion du monde en titre Fabio Quartararo (Yamaha) et pour le troisième du classement intermédiaire de l’exercice 2022, Aleix Espargaró (Aprilia). C’est réussi encore pour Marc Márquez (Honda), auteur du sixième chrono. C’est en revanche  raté pour le vainqueur du GP d’Aragón Enea Bastianini et pour le second Français du MotoGP, Johann Zarco, tous deux victimes de chutes (sans conséquences physiques) dans les ultimes minutes décisives d’une séance d’essais libres au parfum prononcé... de qualification.

Les deux autres pole provisoires reviennent au rookie brésilien Diogo Moreira (KTM) en Moto3 et au leader du mondial Moto2, Augusto Fernández (Kalex).

Au programme, samedi: une seconde séance d’essais libres en matinée (dans la nuit, heure suisse), avant les qualifications. Dimanche, les courses sont programmées aux horaires suivants (fuseau européen) : Moto3 à 5 heures, Moto2 à 6 h 20 et MotoGP à 8 heures.

Ton opinion