Publié

ElectionDuel à la mairie de Delémont

Après le premier tour de dimanche dernier, ils ne sont plus que deux à briguer le siège de Pierre Kohler.

par
Vincent Donzé
Keystone

C'est désormais une certitude, après le retrait de Martial Courtet, pourtant deuxième du premier tour avec 23% des suffrages: le PDC ne dirigera plus la mairie de Delémont jusqu'à la fin de législature. Le 12 avril, ils ne seront que deux à briguer la mairie: le PCSI Damien Chappuis (32%) et la CS-POP-Verts Esther Gelso (19%). "Le fait de présenter deux candidats de droite et de centre-droit dans une triangulaire (...) aurait donné l'occasion à la gauche de l'emporter", estime le PDC local, qui estime avoir fait le plein de voix au premier tour. Des garanties ont été obtenues de la part du PCSI Damien Chappuis. grand favori pour le 12 avril. "Damien Chappuis s'est engagé à assurer la continuité des projets en cours, notamment le plan d'aménagement local. Il s'est aussi rallié à notre volonté de baisser la quotité d'impôt de 1.95 à 1.90 dès 2016", a déclaré Pascal Mertenat à la radio Fréquence Jura. Le PDC ne donne pas de consigne de vote, mais son unique intention est de faire barrage à la candidate d'extrême gauche, appuyée par le socialiste Gilles Froidevaux.

Votre opinion