Partenariat - Durabilité: tout un équilibre!
Publié

PartenariatDurabilité: tout un équilibre!

La durabilité ne peut pas se limiter à des idéaux en matière d’écologie. Elle doit permettre une production suffisante avec un équilibre optimal entre les aspects écologique, économique et social.

par
Anne Challandes, USPF
«Kreuzgassenbrunnen Fideris», Anita Odermatt, Fideris, 3e prix de notre concours de photos «la plus belle fontaine d’eau potable de Suisse»

«Kreuzgassenbrunnen Fideris», Anita Odermatt, Fideris, 3e prix de notre concours de photos «la plus belle fontaine d’eau potable de Suisse»

DR

Deux initiatives en votation en juin ont une portée qui dépasse la seule agriculture. Elles questionnent notre responsabilité de pays riche, entre écologisme et réalisme.

Selon la FAO, «le concept de durabilité englobe bien davantage que la simple conservation de la base de ressources naturelles. Pour être durable, l’agriculture doit répondre aux besoins qu’ont les générations actuelles et futures de ses produits et services» tout en assurant l’équilibre entre les 3 aspects qui la composent. Autrement dit, le but premier de l’agriculture est de nourrir en suffisance et de manière optimale.

Les familles paysannes suisses ont à cœur de produire suffisamment de denrées alimentaires, tout en préservant les ressources naturelles. Nous respectons les normes les plus strictes. Nous sommes en constante évolution en cherchant toujours à nous améliorer.

Des études scientifiques et la pratique démontrent qu’une acceptation de ces initiatives entraînerait fatalement une diminution de la production indigène. Nous avons donc la responsabilité de nous poser certaines questions. Comment allons-nous nourrir la population qui ne cesse d’augmenter? Quelle garantie avons-nous d’être «livrés» en suffisance en cas de crise alimentaire mondiale? Mais la question essentielle qui révèle l’incohérence de ces 2 initiatives est surtout: comment justifier, pour un pays riche comme le nôtre, d’aller se servir dans d’autres pays de la nourriture que, par idéologisme, nous ne souhaitons plus produire ici?

Prenez le temps de vous renseigner et de lire nos arguments contre les 2 initiatives en question.

En partenariat avec «La Semaine du Goût»

Votre opinion