Belper (GB): Durant le confinement, ils meuglent tous à leur fenêtre
Actualisé

Belper (GB)Durant le confinement, ils meuglent tous à leur fenêtre

Dans cette ville excentrique du Derbyshire, on n'applaudit pas ni ne chante le soir: on imite la vache. Et c'est un gros succès.

par
Michel Pralong
Avec un porte-voix, on entend le «meuh» (enfin, le «moo» plutôt) de beaucoup plus loin.

Avec un porte-voix, on entend le «meuh» (enfin, le «moo» plutôt) de beaucoup plus loin.

Facebook/The Belper Moo

Dans la petite ville de Belper, au nord-ouest de Notthingham (GB), on a la réputation d'être un peu foldingue. D'ailleurs, la localité abrite une statue de «Monsieur Patate», offerte par la ville américaine de Pawtucket avec qui elle est jumelée et qui a inventé le célèbre jouet. Mais à Belper, comme partout ailleurs, les habitants sont confinés. Et comme dans beaucoup d'autres endroits, ils se mettent à leur fenêtre à 18h30 en signe de solidarité.

Mais ici, on n'applaudit pas ni ne chante: on meugle. Faire un gros «moo» (le «meuh» anglais) rendrait le confinement «un peu plus supportable», raconte un habitant à la BBC. «Et les fous de cette ville ont l'air d'apprécier cela comme une vache aime l'herbe», a-t-il ajouté.

Ce qui a débuté comme une plaisanterie, dure. Trois semaines après le lancement de cette initiative insolite, ils sont désormais des centaines à mugir chaque soir. «C'est un excellent moyen de rassembler la communauté pour faire partie de quelque chose en ces temps fous et étranges. C'est le clou de ma journée» explique une habitante, qui a fait «moo» dès le premier soir. On peut le faire avec juste les mains en porte-voix, ou alors avec cône de papier, mais certains utilisent un saxophone, une cornemuse ou même un didjeridoo.

Retentissement mondial

Sur la page Facebook créée pour l'occasion, The Belper Moo, on n'en revient pas du retentissement de ce «meuh». «Les choses sont en train de devenir folles, écrit ce dimanche 12 avril l'un des habitants. Depuis que nous avons eu un sujet sur la BBC, on nous a vus à la télé au Canada, en Nouvelle-Zélande, en Australie, nous sommes repris sur des sites français et nous avons reçu des centaines de messages adorables de parfaits étrangers partageant notre merveilleuse folie. Nous sommes célèbres!»

Et de prévenir que le «moo» de ce soir allait être phénoménal!

Michel Pralong

Votre opinion