Documentaire: Dylan Farrow parle d’abus sexuels à 7 ans dans une vidéo inédite
Publié

DocumentaireDylan Farrow parle d’abus sexuels à 7 ans dans une vidéo inédite

Dans l’épisode d’«Allen v. Farrow» diffusé sur HBO dimanche, les réalisateurs ont montré de nouvelles images de la fille de Mia Farrow (aujourd’hui âgée de 35 ans) qui raconte à sa mère les abus qu’elle affirme avoir subis des mains de Woody Allen, son père adoptif.

Portrait de famille dans les années 1980. Dylan Farrow est dans les bras de Woody Allen

Portrait de famille dans les années 1980. Dylan Farrow est dans les bras de Woody Allen

HBO

Dylan Farrow a demandé aux téléspectateurs de faire preuve d’empathie face au dernier épisode en date de la série de documentaire «Allen v. Farrow». La deuxième partie du programme de HBO présentait des images vidéo de la jeune femme, alors qu’elle était âgée de 7 ans et qu’elle racontait à sa mère, Mia Farrow, les abus qu’elle aurait subis des mains de son père adoptif, Woody Allen.

Selon IndieWire, la vidéo n’avait jamais été diffusée au public auparavant, mais elle avait été utilisée comme preuve lors de la bataille judiciaire pour la garde des enfants des deux stars 1993, et qui avait innocenté le cinéaste.

«J’écris ceci parce que, pour être tout à fait honnête, j’ai perdu le sommeil et j’ai été submergée par l’anxiété. L’épisode de ce soir de la série documentaire «Allen v. Farrow» présente une vidéo me montrant en tant qu’enfant de 7 ans, révélant à ma mère les abus dont j’ai été victime. Ma mère m’a donné cette vidéo quand je suis devenue adulte pour en faire ce que je voulais, elle me montre telle que j’étais alors, une jeune enfant vulnérable. J’ai essayé depuis de protéger la petite Dylan», a écrit Dylan Farrow sur Twitter quelques heures avant la diffusion de l’épisode.

Un traitement «partial» selon l’entourage de Woody Allen

Si elle était dans un premier temps réticente à l’idée de partager ces images, elle a choisi de le faire pour aider celles et ceux qui traversent les mêmes épreuves. «J’ai décidé de les laisser la partager dans l’espoir que la voix de cette petite Dylan puisse maintenant aider d’autres personnes qui souffrent en silence à se sentir entendues, comprises et moins seules», a-t-elle ajouté.

«Allen v. Farrow» a déjà été accusé d’un traitement partial de l’affaire par Woody Allen et sa femme Soon-Yi Previn. «Ces documentaristes n’avaient aucun intérêt pour la vérité. Au lieu de cela, ils ont passé des années à collaborer subrepticement avec les Farrow et leur entourage pour mettre au point ce coup monté rempli de mensonges», a déclaré un porte-parole du couple après la diffusion du premier épisode.

La série documentaire en quatre parties, tournée par les réalisateurs Kirby Dick et Amy Ziering, inclut également de nouvelles interviews avec d’autres membres de la famille Farrow-Previn, dont Ronan Farrow et Fletcher Previn ainsi que Quincy et Tam Farrow. L’amie de la famille Carly Simon et le procureur Frank Maco y interviennent également. On y voit aussi des images inédites de la vie commune de Mia Farrow et Woody Allen avant leur séparation en 1992.

(Cover Media / Lematin.ch)

Votre opinion