Actualisé 04.12.2017 à 14:37

Etats-UnisDynamité, le stade ne s'effondre pas!

Malgré les dizaines d'explosifs dont il était bardé, le Silverdome de Pontiac est resté debout, sous les yeux des nombreux spectateurs venus assister à l'événement, dimanche matin.

par
Laurent Siebenmann

Tout était prêt dimanche matin pour que le spectacle soit total: bardé d'explosifs, le Silverdome de Pontiac, à côté de Detroit (USA), devait s'effondrer de manière spectaculaire, sous les cris de la foule émerveillée.

Mais, contre toute attente, le célèbre stade construit en 1975 a tenu bon! L’entreprise en charge de la démolition a expliqué à la chaîne WXYZ que huit charges n’avaient pas explosé, pour une raison encore inconnue.

«Le stade a été trop bien construit, a précisé un des responsables. Il faut maintenant attendre et laisser la gravité faire son travail. On ne sait juste pas quand il va finir par s'effondrer...»

Ne reste donc plus qu'à patienter. Ou à provoquer une nouvelle explosion, à une date encore indéterminée.

A noter que l'endroit rappellera quelques souvenirs aux supporters de l'équipe suisse de football puisque c'est ici qu'elle avait affronté les Etats-Unis, le 18 juin 1994, lors du match d'ouverture du Mondial.

Les deux équipes s'étaient quittées sur le score de 1-1. Georges Bregy avait signé le but helvétique, sur un coup franc fabuleux.

Le coup-franc de Georges Bregy

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!