Colombie: Éboulement mortel dans une mine d’or clandestine

Publié

ColombieÉboulement mortel dans une mine d’or clandestine

La chute d’un rocher a bloqué cinq mineurs sous terre dans le puits d’une mine illégale du sud-ouest de la Colombie.

L’accident s’est produit dans la mine Santa Lucia, à Santander de Quilichao, dans le département du Cauca

L’accident s’est produit dans la mine Santa Lucia, à Santander de Quilichao, dans le département du Cauca

Au moins quatre personnes sont mortes et une autre a été blessée jeudi suite à un éboulement accidentel dans une mine d’or illégale du sud-ouest de la Colombie, a annoncé l’Agence nationale des mines (ANM). Un ressortissant vénézuélien figure parmi les victimes décédées, a précisé à l’AFP le service de presse de l’ANM.

La chute d’un rocher a bloqué les cinq mineurs sous terre dans le puits de la mine Santa Lucia, à Santander de Quilichao, dans le département du Cauca, selon le communiqué de l’agence. Après l’évacuation des victimes, les autorités ont ordonné la fermeture du site.

Accidents fréquents

Depuis 2014, la municipalité dénonce le risque que représente l’extraction clandestine d’or dans le nord du Cauca, de tradition minière légale et ancienne notamment de la part des communautés indigènes.

Les accidents de ce type sont fréquents en Colombie, où les revenus issus des mines illégales dépassent ceux du trafic de drogue, selon les services du procureur.

La Colombie est confrontée à un conflit armé de près de six décennies, entre différents groupes financés par ces deux activités. En 2020, l’ANM a répertorié 152 morts lors d’accidents miniers contre 82 en 2019. Le secteur minier est, avec le pétrole, la principale source d’exportations de la 4e économie d’Amérique latine.

()

Ton opinion