Roche: Échec partiel d’un traitement contre la rectocolite hémorragique

Publié

RocheÉchec partiel d’un traitement contre la rectocolite hémorragique

Le laboratoire rhénan Roche a obtenu des résultats «mitigés» lors d’une étude clinique sur l’efficacité de l’anticorps etrolizumab pour contrer la colite ulcéreuse, a-t-il annoncé ce lundi dans un communiqué.

Aucune différence significative n’a été observée lors de l’étude clinique sur l’etrolizumab par rapport à un placebo en traitement de maintien, a indiqué Roche dans son communiqué.

Aucune différence significative n’a été observée lors de l’étude clinique sur l’etrolizumab par rapport à un placebo en traitement de maintien, a indiqué Roche dans son communiqué.

KEYSTONE

Roche a essuyé un revers partiel en étude clinique avancée sur l’etrolizumab contre la rectocolite hémorragique.

Le traitement expérimental a livré des résultats «mitigés» en thérapie d’induction, tandis qu’aucune différence significative n’a été observée par rapport à un placebo en traitement de maintien.

Le laboratoire rhénan rappelle dans son communiqué lundi mener également une étude clinique de phase III sur cette substance dans l’indication contre la maladie de Crohn.

Les volets cliniques menés à ce jour n’ont pas révélé de risques majeurs pour les patients.

(ATS/NXP)

Ton opinion