Coronavirus : Jair Bolsonaro continue de minimiser la crise sanitaire

Coronavirus Jair Bolsonaro continue de minimiser la crise sanitaire

Suivez en direct toute l'actualité liée au coronavirus en Suisse et dans le monde.

Votre opinion

jeudi, 04.03.2021

Brésil: restaurants et bars fermés à 17h, couvre-feu à Rio

Rio de Janeiro a annoncé jeudi des restrictions de l’activité des restaurants, des bars et des plages et la mise en œuvre d'un couvre-feu, dans l’espoir de contenir l’épidémie de coronavirus qui flambe au Brésil.

La ville de 6,7 millions d’habitants est l’une des dernières à prendre des mesures au Brésil, qui a battu ces deux derniers jours des records de mortalité du covid-19, avec 1.910 décès annoncés mercredi.

Le président d’extrême droite Jair Bolsonaro continue de minimiser la crise sanitaire et humaine, laissant aux Etats et aux municipalités la responsabilité de mesures de réduction de l’activité ou de couvre-feu.

Le décret pris à Rio prend effet vendredi pour une semaine et ordonne la fermeture des bars et restaurants dès 17h, interdit toute activité de vente ambulante sur les plages très fréquentées en cette fin d’été austral, et ferme les discothèques et clubs de samba ou autres activités festives.

16:54

Rome bloque l’exportation de vaccins AstraZeneca

L’Italie a bloqué l’exportation vers l’Australie de doses du vaccin anti-Covid d’AstraZeneca produites sur le sol européen, première application d’un mécanisme de contrôle mis en place fin janvier par Bruxelles, a-t-on appris jeudi de source européenne.

Rome a fait part de sa décision à la Commission européenne, qui n’a émis aucune objection. Selon le quotidien «La Repubblica», la décision porterait sur 250.000 doses du laboratoire suédo-britannique, très critiqué par les Vingt-Sept pour ses retards de livraison dans l’Union.

16:30

Ukraine: nouveau confinement envisagé

L’Ukraine pourrait imposer un nouveau confinement en raison d’une forte hausse du nombre de nouveaux cas quotidiens de coronavirus, a prévenu jeudi le Premier ministre Denys Chmygal alors que la vaccination de la population est à la traîne.

Cette ex-république soviétique au système de santé publique très délabré a enregistré jeudi plus de 10'000 nouveaux cas de contamination, le plus grand nombre depuis la fin janvier. En outre, 3'486 personnes ont été hospitalisées mardi, un record depuis le début de la pandémie.

«Malheureusement, nous devons constater que la troisième vague de l’épidémie a commencé en Ukraine», a déclaré Denys Chmygal lors d’une conférence de presse.

15:50

Plus de 2 millions de Russes vaccinés, selon Poutine

Plus de deux millions de Russes se sont fait administrer les deux doses du vaccin russe Spoutnik V contre le coronavirus, et deux millions supplémentaires ont reçu leur première dose, a annoncé jeudi Vladimir Poutine.

Cette déclaration intervient alors que l’Agence européenne des médicaments (AEM) a annoncé jeudi avoir débuté une étude de ce vaccin mis au point par le centre de recherches moscovite Gamaleïa, une étape clé pour son déploiement en Europe.

Les chiffres rendus publics par M. Poutine lors d’une rencontre avec des bénévoles au Kremlin montrent cependant que les autorités ont encore un long chemin à faire pour persuader les 146 millions d’habitants de se faire vacciner, environ un mois et demi après le début d’une campagne de vaccination massive à la mi-janvier.

15:47

La Hongrie durcit les mesures face à la troisième vague

La Hongrie va fermer ses écoles ainsi que la plupart des magasins et des entreprises à partir de lundi en réponse à la détérioration de la situation sanitaire, a annoncé le gouvernement jeudi.

«Les écoles primaires et les jardins d’enfants vont fermer jusqu’au 7 avril», a déclaré devant des journalistes Gergely Gulyas, le chef du Bureau du Premier ministre Viktor Orban.

Les magasins, à l’exception des magasins d’alimentation, des pharmacies et des stations-service, vont également baisser le rideau jusqu’au 22 mars, a-t-il dit, précisant que les employés devront privilégier le télétravail.

La Suède étend le vaccin AstraZeneca aux plus de 65 ans

Les autorités sanitaires suédoises ont étendu jeudi aux plus de 65 ans leur recommandation d’utiliser le vaccin anti-Covid AstraZeneca/Oxford, sur la base de nouvelles études britanniques.

Jusqu’ici, Stockholm ne recommandait pas ce vaccin pour les plus de 65 ans, arguant de données scientifiques insuffisantes de la part du laboratoire anglo-suédois.

«Désormais trois grandes études menées au Royaume-Uni montrent que le vaccin d’AstraZeneca a un bon effet protecteur, même pour les personnes de plus de 80 ans, et que l’effet protecteur est comparable à celui d’autres vaccins approuvés», indique l’autorité de santé publique dans un communiqué.

15:18

Journée des femmes: Madrid interdit les manifs

En raison de la situation sanitaire, les autorités espagnoles ont annoncé jeudi l’interdiction de toute manifestation pour la Journée mondiale des femmes à Madrid, qui est habituellement le théâtre de gigantesques marches le 8 mars.

«J’ai pris la décision d’interdire, pour des raisons de santé publique, toutes les manifestations et rassemblements car Madrid reste l’une des zones d’Espagne ayant le plus fort taux d’infections» au Covid-19, a déclaré devant la presse le préfet de Madrid, José Manuel Franco.

Cette décision a entraîné les vives critiques des organisations féministes. «Ils veulent nous faire taire, mais notre cri est déjà mondial», ont écrit sur Twitter les représentants de la Commission du 8 Mars dans la région de Madrid.

«Nous serons présents le 8 mars. Parce que la crise provoquée par la pandémie a affecté» tout particulièrement les femmes, ont-ils ajouté, sans donner de précisions sur la forme que prendra leur mobilisation.

14:12

Débat urgent aux Chambres sur le Covid

Le Conseil fédéral va devoir répondre à de nombreuses questions sur le coronavirus le mercredi 17 mars prochain. En effet, le Conseil national y consacrera son débat urgent durant la 3e semaine de session. Son bureau a accordé l'urgence à cinq interpellations sur le Covid-19, fait-il savoir jeudi.

Quatre émanent de groupes parlementaires et d'une du conseiller national Roland Rino Büchel (UDC/SG). Le Centre veut connaître la stratégie du gouvernement une fois que toutes les personnes qui le souhaitent seront vaccinées. Il évoquera aussi la question d'un passeport vaccinal.

Les Verts veulent savoir eux quelles conséquences sur les assouplissements fédéraux et cantonaux auront les tests massifs et les traçages des contacts. Il s'inquiète aussi de la stratégie à long terme de la pandémie et veut savoir ce que le gouvernement compte faire des données récoltées. Les socialistes s'interrogent sur la production des vaccins et leur accès au niveau mondial. Ils demandent si la Suisse serait prête à mettre d'éventuelles doses en trop gratuitement à disposition de l'initiative internationale Covax.

Enfin Roland Büchel revient sur une ouverture des restaurants et autre lieux de loisirs, culture et sport le 22 mars. Il veut savoir si le Conseil fédéral est prêt à revenir sur sa "non-stratégie" face à l'épidémie de coronavirus et à présenter au Parlement "une stratégie d'ouverture fondée sur des preuves scientifiques, afin de revenir à la normalité".

13:58

L'UE en mesure de vacciner tous ses citoyens d'ici à l'automne

L’Union européenne devrait être en mesure de vacciner tous les citoyens européens «d’ici la fin de l’été», a affirmé jeudi à Rome le commissaire au Marché intérieur Thierry Breton, chargé des aspects industriels de la fabrication des vaccins.

«La situation sur les vaccins est rassurante. C’est un défi énorme et pourtant nous avons réagi avec une grande rapidité», a déclaré M. Breton lors d’une conférence de presse commune avec le ministre italien du Développement économique Giancarlo Giorgetti.

«D’ici la fin de l’année, l’Europe sera en mesure de produire 2-3 milliards de vaccins par an», a-t-il assuré.

13:51

Suisse: 1223 nouveaux cas et 9 décès en 24h

L'Office fédéral de la santé publique (OFSP) annonce ce jeudi 1223 nouveaux cas de Covid-19 enregistrés ces 24 dernières heures. On compte 9 décès supplémentaires et 48 nouvelles hospitalisations. Le taux d'incidence reste stable à 161 cas pour 100'000 habitants.

13:31

Vaccin: Novartis va aider l’allemand CureVac

La commission allemande des vaccins a donné jeudi son feu vert à l’administration du vaccin anti-Covid AstraZeneca/Oxford aux plus de 65 ans, a annoncé le ministère de la Santé.

«La commission des vaccins recommande désormais le vaccin AstraZeneca pour les personnes de plus de 65 ans également. C’est une bonne nouvelle pour les personnes âgées qui attendent une piqûre», a salué le ministre de la Santé, Jens Spahn, dans un communiqué.

13:09

L’Allemagne autorise le vaccin AstraZeneca aux plus de 65 ans

La commission allemande des vaccins a donné jeudi son feu vert à l’administration du vaccin anti-Covid AstraZeneca/Oxford aux plus de 65 ans, a annoncé le ministère de la Santé.

«La commission des vaccins recommande désormais le vaccin AstraZeneca pour les personnes de plus de 65 ans également. C’est une bonne nouvelle pour les personnes âgées qui attendent une piqûre», a salué le ministre de la Santé, Jens Spahn, dans un communiqué.

12:49

Allemagne: l'autorisation d’un traitement soulève des vagues de critiques

L’autorisation temporaire d’utilisation accordée par la France à un traitement contre le Covid-19, basé sur un anticorps de synthèse du laboratoire américain Eli Lilly, soulève des vagues de critiques dans la communauté médicale, faute d’études définitives sur son efficacité.

La gravité de la situation ne justifie pas l’abandon de la recherche de preuves

«La gravité de la situation ne justifie pas l’abandon de la recherche de preuves» nécessaires à l’autorisation d’un traitement, s’est ainsi exclamée la Société française de pharmacologie et de thérapeutique (SFPT) dans un communiqué.

Le médicament autorisé en France fait partie de la famille des anticorps monoclonaux, qui ne sont pas encore commercialisés dans l’Union Européenne. C’est un traitement de ce type, fabriqué par le laboratoire Regeneron, qui avait été administré à Donald Trump lors de son hospitalisation en octobre.

12:32

Au moins 2'560'789 morts dans le monde

La pandémie a fait au moins 2'560'789 morts dans le monde depuis que le bureau de l’OMS en Chine a fait état de l’apparition de la maladie fin décembre 2019, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles jeudi.

Plus de 115'130'940 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l’épidémie. La grande majorité des malades guérissent, mais une part encore mal évaluée conserve des symptômes pendant des semaines, voire des mois.

Les chiffres se fondent sur les bilans communiqués quotidiennement par les autorités sanitaires de chaque pays et excluent les révisions réalisées a posteriori par des organismes statistiques, comme en Russie, en Espagne et au Royaume-Uni.

11:38

L’OMS enregistre une remontée des cas en Europe

Le nombre de nouveaux cas de Covid-19 augmente à nouveau en Europe, après six semaines de déclin, a annoncé jeudi la direction régionale de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

«La semaine dernière, les nouveaux cas de Covid-19 en Europe ont augmenté de 9% pour atteindre un peu plus d’un million. Cela met fin à une baisse prometteuse de six semaines des nouveaux cas, avec plus de la moitié de notre région enregistrant un nombre croissant de nouvelles infections», a dit le directeur Europe de l’OMS, Hans Kluge, lors d’une conférence de presse.

11:24

Valais: 62 millions versés aux entreprises impactées

Le canton du Valais a versé à ce jour 62 millions de francs aux entreprises impactées par la pandémie. 54millions de francs concernent 1'696 établissements, principalement dans le secteur de la restauration, soumis à une obligation de fermeture et 8 millions ont été versés à 159 entreprises des domaines du voyage, de l’événementiel et des loisirs.

A la fin février, 83% des demandes reçues avaient déjà fait l’objet d’une décision. "Le traitement et le versement des aides se poursuit de manière régulière dans une volonté d’indemnisation rapide dès réception des dossiers complets", écrit le canton du Valais dans un communiqué publié jeudi.

10:50

Procédures accélérées pour les nouveaux vaccins prévues en Suisse

Cinq pays dont le Royaume-Uni, la Suisse et le Canada comptent approuver selon une procédure accélérée les nouvelles générations de vaccins capables de neutraliser les variants du coronavirus, selon une recommandation dévoilée jeudi par un consortium regroupant leurs agences du médicament.

«Les vaccins contre le Covid-19 autorisés, qui sont modifiés pour répondre aux nouveaux variants, ne nécessiteront pas une toute nouvelle approbation ou de +longues+ études cliniques», a précisé dans un communiqué l’agence britannique MHRA, associée dans le consortium ACCESS aux régulateurs de quatre autres pays – l’Australie, le Canada, Singapour et la Suisse.

Cette approche se fonde sur la procédure déjà en place pour les vaccins contre la grippe saisonnière, modifiés chaque année pour faire face à de nouvelles souches du virus.

10:36

50 millions de vaccins russes pour l'Europe?

Les autorités russes se sont dites prêtes ce jeudi à fournir des vaccins à 50 millions d’Européens à partir de juin, suite à l’annonce par l’Agence européenne des médicaments (EMA) du début de l’examen du vaccin russe Spoutnik V.

«Suite à l’approbation de l’EMA, nous serions en mesure de fournir des vaccins pour 50 millions d’Européens à partir de juin 2021», a déclaré dans un communiqué Kirill Dmitriev, patron du fonds souverain russe, qui a contribué au développement de ce vaccin.

09:05

Vaccin : Paris critique le projet d’alliance entre l’Autriche, le Danemark et Israël

La France a critiqué le projet d’alliance du Danemark et de l’Autriche avec Israël en matière de vaccins anti-Covid, estimant que le «cadre européen» reste le plus approprié pour garantir la «solidarité» au sein de l’UE.

«Notre conviction reste de façon très claire que la solution la plus efficace pour répondre aux besoins de vaccination doit continuer de reposer sur le cadre européen», a relevé mercredi soir la porte-parole du ministère français des Affaires étrangères.

Le chancelier autrichien Sebastian Kurz et son homologue danoise Mette Frederiksen doivent rencontrer jeudi en Israël le Premier ministre Benyamin Netanyahou afin de lancer un partenariat pour les vaccins de deuxième génération, portant à la fois sur la production et la recherche.

06:51

Le Brésil au bord de l'effondrement

Avec des records de morts quotidiens, des hôpitaux au bord de l’effondrement et une campagne vaccinale menée au rythme de l’escargot, le Brésil affronte le moment le plus violent de la pandémie sans aucune stratégie nationale.

Mercredi, le Brésil a enregistré 1910 morts en 24 heures, battant le triste record établi la veille de 1641 décès. Avec un total de près de 260'000 morts du Covid-19, le pays latino-américain est le plus endeuillé au monde après les Etats-Unis.

«Pour la première fois depuis le début de la pandémie (il y a plus d’un an) on assiste dans tout le pays à une détérioration des différents indicateurs», a indiqué mardi la Fondation Fiocruz, qui dépend du ministère de la Santé.