États-Unis - Effondrement à Miami: ils sont morts côte à côte, après 58 ans de mariage
Publié

États-UnisEffondrement à Miami: ils sont morts côte à côte, après 58 ans de mariage

Deux octogénaires font partie des victimes du drame survenu à Surfside, en Floride. Ils s’étaient rencontrés à l’âge de 12 ans, raconte leur fils dans un témoignage poignant.

Gladys et Antonio Lozano auraient fêté leur 59e anniversaire de mariage le mois prochain.

Gladys et Antonio Lozano auraient fêté leur 59e anniversaire de mariage le mois prochain.

Capture CBS Miami

Ils auront passé toute leur vie ensemble. Antonio, 82 ans, et Gladys Lozano, 80 ans, vivaient au neuvième étage d’une copropriété de Surfside, près de Miami, lorsque celle-ci s’est effondrée jeudi dernier, provoquant l’une des plus graves catastrophes urbaines de l’histoire des États-Unis.

Le couple fait partie des 16 victimes (chiffre encore terriblement provisoire) du drame déjà confirmées, alors que 149 personnes sont toujours portées disparues. Dans un entretien accordé à CBS Miami, leur fils Sergio, qui a dîné avec eux quelques heures seulement avant l’effondrement de l’immeuble, a raconté leur touchante histoire.

Mariés à Miami Beach

Les deux amoureux se sont rencontrés à Cuba à l’âge de 12 ans. Leur idylle s’est poursuivie même lorsque Antonio Lozano a décidé de déménager aux États-Unis. Travaillant comme banquier, ce dernier a fait venir sa bien-aimée dans son nouveau pays et en 1960, ils se sont mariés à Miami Beach.

Selon leur fils, le couple plaisantait souvent sur lequel des deux allait partir en premier: «Mon père disait à ma mère: «Si tu meurs, je ne sais même pas comment faire cuire un œuf, je vais mourir.» Et elle répondait: «Et moi je ne sais pas comment payer les factures!»

«Le bâtiment a disparu!»

Quelques heures avant le drame, Sergio partageait un repas avec ses parents dans leur appartement. Au moment de se quitter, il a pris sa mère dans ses bras et embrassé son père pour leur souhaiter bonne nuit à tous les deux. Sans se douter que c’était la dernière fois qu’il les verrait.

Habitant un immeuble voisin, il a entendu le bruit de la catastrophe lorsque celle-ci est survenue. «Je pensais que c’était une tornade devant mon appartement, raconte-t-il à CBS Miami. J’ai ouvert la porte et j’ai dit à ma femme: «Le bâtiment n’est plus là». Elle m’a répondu: «Comment ça?» et je lui ai dit: «Le bâtiment a disparu […] L’appartement de mes parents n’est plus là!»

Retrouvés ensemble

Antonio et Gladys Lozano auraient fêté leur 59e anniversaire de mariage le mois prochain. Ils laissent derrière eux deux enfants, sept petits-enfants et deux arrière-petits-enfants.

Encore sous le choc, Sergio trouve malgré tout un peu de réconfort dans le fait que ses parents aient été ensemble jusqu’à la fin. «On m’a dit qu’ils étaient au lit ensemble. C’est la fin de leur romantique histoire», explique-t-il.

Quant au reste des personnes toujours portées disparues, les recherches se poursuivent pour les retrouver. Pour l’heure, plus de 1300 tonnes de béton ont déjà été fouillées et les autorités locales ont promis une enquête «poussée» pour trouver les causes de cet effondrement meurtrier.

Jeudi, le président Joe Biden se rendra sur place avec son épouse Jill pour remercier les équipes de secouristes «qui travaillent sans relâche et rencontrer les familles forcées d’endurer cette terrible tragédie», a indiqué sa porte-parole.

(J.Z/AFP)

Votre opinion