Hockey sur glace: El Nino joue pour une bande d'imbéciles

Publié

Hockey sur glaceEl Nino joue pour une bande d'imbéciles

Lorsqu'il a été échangé aux Hurricanes de la Caroline, l'attaquant grison a rejoint un club pas vraiment comme les autres.

par
Emmanuel Favre
Les Hurricanes, une équipe à part.

Les Hurricanes, une équipe à part.

AP

Voilà, c'est officiel, les Hurricanes de la Caroline, le club de NHL pour lequel patine l'ailier grison Nino Niederreiter, est une «bande d'imbéciles». Si, si…

La preuve: il se présente ainsi sur son compte officiel Twitter. «That bunch of jerks with the fun celebrations». Traduction: «Cette bande d'imbéciles avec de drôles de célébrations».

Tout a commencé le 16 février. Ce soir-là, après une victoire contre les Stars de Dallas (3-0), les joueurs de Caroline du Nord célèbrent leur succès de manière peu conventionnelle sur les patinoires nord-américaines. Ils miment une séquence d'un match de baseball avant d'effectuer un clapping devant leur supporters.

Dans une région où le hockey a longtemps été considéré comme un OVNI, les joueurs ont souvent évolué devant des estrades dégarnies depuis 1997, année où le club s'est installé à Raleigh (auparavant, il se trouvait à Hartford et s'appelait les Whalers). Même la conquête de la Coupe Stanley en 2006, alors que l'Emmentalois Martin Gerber était l'un des gardiens, n'avait pas permis aux Hurricanes d'acquérir un vrai bassin de fidèles. L'équipe s'est d'ailleurs souvent retrouvée au centre de rumeurs de déménagement depuis une dizaine d'années. En janvier 2018, la société a été vendue à Tom Dundon, un Texan qui a promis qu'il conserverait le club à Raleigh, mais qui a demandé à ses joueurs de changer de culture.

Dans ce changement, les célébrations des victoires acquises à domicile ont tout de suite charmé leur proprio et les fans.

Depuis le début de la saison, on a notamment eu droit à ça.

A ça.

Ou encore à ça.

Rigolo? Choquant? Génial? Stupide? A chacun à son avis. Une certitude: les partisans des Canes adorent. Une autre certitude: ce bon vieux Don Cherry (85 ans) déteste. Ancien entraîneur (son dernier match date de 1981) devenu analyste très coloré de la très populaire «Hockey Night in Canada» diffusé sur la chaîne de télévision publique CBC, l'ancien coach des Bruins de Boston a envoyé une violente charge verbale à l'encontre des joueurs de Rob Brind'Amour. Ses mots: «Ils sont une bande d'imbéciles.»

Le lendemain, après une autre cérémonie, le propriétaire des Canes a volé au secours de ses employés sur patins dans un gazouilli qui s'est moqué de Cherry. «Cette célébration a été la cerise (cherry en anglais) sur le gâteau d'un grand week-end à Raleigh»

Fort de ce soutien, le service marketing des Hurricanes est alors entré en action et a démontré un talent extraordinaire. Après s'être approprié le fameux “bande d'imbéciles” (sa présentation sur le compte Twitter du club), il a commandé des milliers de T-shirts bardés de l'inscription «Bande d'imbéciles» et du logo des Canes. Chaque pièce est vendue 32 dollars.

Et, évidemment, les joueurs (ici Nino Niederreiter) ont été sollicités pour en faire la promotion.

Alors que plusieurs milliers d'exemplaires ont été produits, le stock semble vide. Vendredi, le club stipule que le délai de livraison sera de deux à trois semaines en raison d'une très forte demande.

Face au buzz créé par sa sortie, Don Cherry a été contraint d'enfiler une nouvelle veste et de reprendre le micro. «Ça ne me dérange pas s'ils veulent s'amuser avec ça, a-t-il dit sur CBC. Je suis sûr que certains joueurs sont gênés. Mais quand le propriétaire dit: «Soyez plus divertissants», je suppose que c'est ce qu'ils appellent divertir». Il a ajouté: «Au Canada, du moins la plupart des personnes que je connais au Canada, vénèrent le jeu. Je ne pense pas que ce soit un secret. Je suppose que je suis le seul à l'avoir dit haut et fort, mais je pense tous les mots que j'ai dit.»

Ton opinion