Hockey sur glace: El Nino: l'échange, cette bénédiction

Publié

Hockey sur glaceEl Nino: l'échange, cette bénédiction

Un 6e but en sept matches avec les Canes pour Niederreiter, un point pour les trois Suisses des Preds, un match extraordinaire à Montréal, Wilson démolit un adversaire, ce coquin de Gritty: l'essentiel de l'actu du hockey nord-américain.

par
Emmanuel Favre
Sport-Center

1 Niederreiter marche sur l'eau

Trois semaines après avoir été échangé par le Wild du Minnesota aux Hurricanes de la Caroline, Nino Niederreiter peut gentiment songer à rédiger une belle lettre de remerciement à Paul Fenton, le directeur général de la franchise basée à St.Paul. Le Grison, qui patine sur la droite du génial finlandais Sebastian Aho, a retrouvé son mordant avec le club de Raleigh.

A Buffalo, où les Canes se sont imposés une huitième fois de rang contre les Sabres (6-5 ap), El Nino a encore touché la cible.

Auteur du 5-3, le Suisse a ainsi signé son sixième but à ses sept derniers matches pour porter son total saisonnier à quinze.

Ah oui, encore un truc même si d'autres facteurs (telle que la blessure de Mikko Koivu) l'expliquent, depuis que Niederreiter a quitté le Wild, Minnesota n'a remporté que trois des neuf parties au calendrier.

2 Un point pour chaque Suisse des Preds

Trois autres Suisses ont noirci la feuille des pointeurs et les trois patinent pour les Prédateurs de Nashville, qui ont eu recours à la prolongation pour mettre fin à la séquence victorieuse de cinq parties des coriaces Stars de Dallas (3-2).

Yannick Weber et Kevin Fiala ont récolté une mention d'aide sur l'ouverture du score attribuée à Craig Smith.

Mais qui est en fait une offrande du gardien Anton Khudobin.

Roman Josi, lui, a collecté un 31e assist sur le but de victoire estampillé Ryan Johansen.

Le capitaine des Preds présente une fiche de 42 points en 56 matches. Il n'est plus qu'à six unités de Timo Meier, qui est demeuré muet dans le succès des San Jose Sharks à Calgary (5-2) et qui a ralenti la cadence dans les six dernières semaines.

Quant à Nico Hischier et Mirco Müller, ils n'ont pas noirci la feuille des compteurs contre les Islanders de New York qui se sont imposés (2-1 tab) au Prudential Center. Le joueur de centre valaisan a manqué la transformation de son tir au but.

3 Du grand hockey au Centre Bell

On a assisté à un match extraordinaire au Centre Bell, où le Canadien de Montréal a très probablement délivré sa meilleure performance depuis trois ans. Contre les Jets de Winnipeg, les Habs ont soulevé la foule et imposé leur loi à l'une des puissances de la Ligue (5-2).

Dans ce duel enivrant, tout en vitesse et axé sur l'offensive (87 tirs, dont 53 pour le Tricolore), le trio Drouin-Danault-Gallagher a cumulé dix points.

Et le score aurait pu être beaucoup plus sévère si le gardien Connor Hellebuyck n'avait pas multiplié les parades de grande classe lors de la période médiane.

Dans le vestiaire du Canadien, l'heure n'était cependant pas à l'euphorie. «On va se réjouir pendant cinq minutes, puis nous penserons au prochain match», a soufflé le capitaine Shea Weber. «Cela démontre juste que nous pouvons jouer contre n'importe qui», a renchéri Drouin. L'entraîneur Claude Julien, lui, s'est montré plus volubile en conférence de presse: «On a joué tout un match de hockey. Du début à la fin, j'ai aimé tout ce que nous avons présenté.» Et quand une question relative à la réelle valeur de son équipe a fusé, le coach a botté en touche: «Vous pouvez évaluer notre club comme vous voulez. Nous, avec respect, on s'en fout. On a notre focus sur ce qu'on veut accomplir.»

Ça?

Dans l'autre camp, Paul Maurice a tenu un autre discours...

Traduction: «Les coaches n'étaient pas bons, les joueurs n'étaient pas bons, la nourriture n'était pas bonne, espérons que tout ira bien avec l'avion.»

4 Le médecine de Tom Wilson

Il n'y a d'autre expression pour décrire cette scène: Ian Cole s'est fait démolir par Tom Wilson, la brute des Capitals de Washington.

Le défenseur de l'Avalanche du Colorado, dont l'équipe s'est inclinée 4-3 ap, a eu le tort d'effectuer une charge dans l'angle mort de la vision d'Evgeny Kuznetsov. Quand il verra son visage dans le miroir en se brossant les dents ce matin, il regrettera très certainement son geste.

5 Gritty refait des siennes

Une autre brute a sévi: ce cher Gritty...

La mascotte déjantée des Flyers de Philadelphie a pris un malin plaisir à plomber une intervention en direct des reporters d'une chaîne de télévision affiliée aux Kings de Los Angeles.

Mais, à la fin de soirée, Gritty a été puni puisque les Kings se sont imposés 3-2 tab, mettant ainsi fin à une série de huit succès des Flyers.

En parlant de série, une autre s'est achevée: pour la première fois de la saison, le Lightning de Tampa Bay n'a pas inscrit de but (défaite 1-0 ap contre les Blues de Saint-Louis).

Ton opinion