Présidentielles: Élections en Haïti: Moïse et Célestin au 2ème tour
Actualisé

PrésidentiellesÉlections en Haïti: Moïse et Célestin au 2ème tour

Le candidat du parti au pouvoir Jovenel Moïse et Jude Célestin, du parti de l'ex-président René Préval s'affronteront le 27 décembre.

1 / 73
Axes routiers bloqués, rues désertes, activité commerciale au point mort... La capitale d'Haïti, Port-au-Prince, était paralysée lundi au lendemain de violences entre policiers mécontents et militaires. (Lundi 24 février 2020)

Axes routiers bloqués, rues désertes, activité commerciale au point mort... La capitale d'Haïti, Port-au-Prince, était paralysée lundi au lendemain de violences entre policiers mécontents et militaires. (Lundi 24 février 2020)

AFP
Des policiers en colère ont attaqué le QG de l'armée haïtienne à Port-au-Prince dimanche. Ces violences ont fait des morts et des blessés. (23 février 2020)

Des policiers en colère ont attaqué le QG de l'armée haïtienne à Port-au-Prince dimanche. Ces violences ont fait des morts et des blessés. (23 février 2020)

AFP
Le mandat de la totalité des députés haïtiens est arrivé à terme lundi, ce qui confère au président la possibilité de gouverner par décret. (13 janvier 2019)

Le mandat de la totalité des députés haïtiens est arrivé à terme lundi, ce qui confère au président la possibilité de gouverner par décret. (13 janvier 2019)

AFP

Jovenel Moïse, candidat soutenu par le pouvoir en place, et Jude Célestin, du parti de l'ex-président René Préval, seront présents au second tour de l'élection présidentielle en Haïti, a annoncé jeudi le conseil électoral provisoire lors d'une conférence de presse.

Jovenel Moïse, 47 ans, a obtenu 32,81% des suffrages et Jude Célestin, 53 ans, a cumulé 25,27%, lors du premier tour de l'élection qui s'est déroulé sans heurts le 25 octobre. Le second tour est prévu le 27 décembre.

72 heures pour contester ces résultats

Avec 14,27% des voix exprimées, l'opposant farouche au pouvoir en place Moïse Jean-Charles arrive en troisième position, suivi par Maryse Narcisse, candidate soutenue par l'ancien président Jean-Bertrand Aristide, qui obtient seulement 7,05% des scrutins.

Les candidats ont désormais 72 heures pour contester ces résultats préliminaires devant les tribunaux électoraux, les résultats définitifs devant être annoncés à la fin du mois.

Après le retrait des procès-verbaux jugés douteux ou frauduleux, la part des votes valides retenue par le conseil électoral ne s'élève qu'à un peu plus de 26% des 5.8 millions d'électeurs haïtiens.

(AFP)

Votre opinion