20.11.2020 à 08:39

DrameÉléphanteau tué au Zoo de Zurich: une mort pas si naturelle!

La Fondation Weber estime que le décès du nouveau-né du Zoo de Zurich tué par les adultes en août dernier est dû aux conditions de captivité de ces animaux sauvages.

von
Eric Felley
Les images de la caméra de surveillance du Zoo de Zurich montrent le petit éléphant peu de temps avant qu’il ne trouve la mort.

Les images de la caméra de surveillance du Zoo de Zurich montrent le petit éléphant peu de temps avant qu’il ne trouve la mort.

DR

Le 19 août dernier, un bébé éléphant a été découvert mort, quelques heures après sa naissance au Zoo de Zurich. La petite femelle a succombé à de graves blessures à la tête, «d’origine encore inconnue» a-t-il été précisé alors. Rapidement, il a été établi que ce sont les éléphants adultes qui ont tué l’éléphanteau. Le 2 novembre, les résultats d’une enquête interne ont conclu qu’il n’y avait rien de suspect dans ce décès et que le comportement des éléphants qui ont conduit à la mort tragique du nouveau-né était «naturel». En voulant aider le petit à se lever, les pachydermes ont involontairement provoqué sa mort.

Affaire classée? Non. La Fondation Franz Weber a fait sa contre-enquête et elle estime que dans cette mort, il n’y a rien de naturel: «D’abord, les éléphants ne se montrent pas agressifs ou brutaux envers les nouveau-nés à l’état sauvage. Ils ne piétineraient pas et ne donneraient pas de coups de pied répétés à leur progéniture. Par contre, en captivité, les éléphants développent souvent des comportements inappropriés, voire agressifs».

Pour arriver à ses conclusions, la Fondation Weber a fait appel au Dr. Keith Lindsay, biologiste et expert de renommée internationale en matière d’éléphants, qui part du principe: «En fait, rien n’est naturel pour les éléphants, dans un zoo».

Une mère trop jeune

Le Dr. Lindsay estime aussi que la mère de l’éléphanteau était trop jeune pour porter et mettre au monde un nouveau-né. Elle avait six ans au moment de la naissance et en avait donc quatre au moment de la conception, car la gestation dure près de deux ans: «Dans la nature, les femelles ne conçoivent leur premier petit que lorsqu’elles atteignent l’âge de huit ou neuf ans, la moyenne étant plutôt aux alentours de onze ou douze ans. C’est en conséquence de cela que l’éléphanteau né à Zurich était, effectivement, faible».

Toujours selon son analyse, il y aurait eu négligence de la part du personnel du zoo, en laissant cette jeune femelle à proximité d’un mâle de quatorze ans, alors qu’elle n’était pas en âge de procréer. Elle soupçonne que cette situation ne puisse pas être totalement fortuite: «Trop souvent, les parcs zoologiques misent sur des naissances pour vendre leurs entrées, en particulier de grands mammifères».

Le zoo de Zurich avait déjà perdu un éléphanteau au mois d’avril dans des conditions qui n’ont pas été clairement établies. Pour le Dr. Lindsay: «Il est évident que les gestionnaires du Zoo de Zurich n’ont aucune compréhension de la biologie de base des éléphants (…). En toute décence, ils devraient abandonner immédiatement leurs efforts de reproduction d’éléphants en captivité et, sur le plus long terme, supprimer entièrement leur exposition d’éléphants».

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
42 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Harmonique

21.11.2020 à 22:47

Comme le petit ourson, à Jura Parc, il y a quelque temps... Sa mère - jeune aussi - "jouait" brutalement à le lancer en l'air... comme un ballon... jusqu'à ce qu'il en meurre ! Les gardiens ne sont pas intervenus, jugeant que ces jeux étaient "naturels" ! Évidemment, il est très contraignant de s'occuper d'un jeune animal, lorsque la mère n'en est pas capable ! Laisser faire "la nature" - mais dans des conditions non naturelles ! - est moins astreignant ! HONTE à vous ! Je ne reviendrai jamais dans votre restaurant !

Croco

21.11.2020 à 04:07

Il n'y a pas besoin de l'avis d'une association pour se rendre compte du fait évident qu'aucune espèce ne devrait vivre dans un zoo, et qu'il ne faut pas s'étonner si les animaux ont des comportements pas naturels dans un environnement pareil. Les zoos existent parce que des gens payent pour y aller, c'est tout.

Vondoc

20.11.2020 à 11:32

Il faut arrêter les zoo sont nécessaires pour l’éducation de nos enfants et parents,pas tous les ménages on les moyens de se payer un safari...en plus de nos jours les animaux sont nés en captivités,il est sur qu’ils seraient mieux en liberté mais en contre partie il n’y a pas de braconnier