Série TV: Elle l'accuse de harcèlement sexuel et reçoit une fortune
Actualisé

Série TVElle l'accuse de harcèlement sexuel et reçoit une fortune

La chaîne CBS a offert 9,5 millions de dollars à l'actrice Eliza Dushku suite au comportement de l'acteur Michael Weatherly dans «Bull».

par
Le Matin / Cover Media
Michael Weatherly aurait notamment suggéré un plan à trois avec Eliza Dushku et un autre membre du casting-

Michael Weatherly aurait notamment suggéré un plan à trois avec Eliza Dushku et un autre membre du casting-

AFP/DR

Eliza Dushku aurait reçu 9,5 millions de dollars de dédommagements suite à ses accusations de harcèlement sexuel. Les affirmations de l'actrice de 37 ans sur le comportement de son collègue dans la série «Bull», Michael Weatherly, ont été révélées dans le cadre d'une enquête sur le comportement de l'ancien directeur général de CBS, Leslie Moonves, à la suite d'allégations d'agression sexuelle à son encontre.

Plan à trois

Eliza Dushku avait rejoint la série pour trois épisodes en mars 2017. Selon le New York Times, qui a pris connaissance d'une ébauche du rapport d'enquête, elle a accusé Michael Weatherly d'avoir fait des commentaires inappropriés sur son apparence, suggérant un plan à trois avec un autre membre du casting et faisant une blague portant sur un viol devant d'autres membres de la distribution et de l'équipe de tournage.

La star a ensuite confronté Michael Weatherly sur son comportement et peu de temps après, malgré le fait que son personnage devait initialement devenir récurrent dans la série, elle a appris, stupéfaite, qu'elle avait été écartée du casting. Elle aurait par la suite signé un accord de confidentialité de 9,5 millions de dollars avec CBS, le montant qu'elle aurait gagné en tant que membre du casting pendant quatre saisons.

Les excuses de Michael Weatherly

Michael Weatherly s'est, lui, excusé pour son comportement, déclarant au New York Times: « Pendant l'enregistrement de notre série, j'ai fait des blagues pour me moquer du script. Quand Eliza m'a dit qu'elle n'était pas à l'aise avec mon langage et ma tentative d'être drôle, j'étais mortifié de l'avoir offensée et je me suis excusé immédiatement. Après avoir réfléchi davantage, je comprends mieux que ce que j'ai dit n'est ni drôle ni approprié, je suis désolé et regrette la douleur que cela a causé à Eliza.»

Dans le rapport d'enquête, les avocats en charge du dossier ont déclaré que les accusations d'Eliza Dushku étaient représentatives de problèmes beaucoup plus vastes à CBS, qui n'ont pas encore été résolus. «Les allégations contenues dans les affirmations de Mme Dushku sont un exemple du fait que, même si nous restons attachés à une culture qui se définit par un lieu de travail sûr, inclusif et respectueux, notre travail est loin d'être achevé, a déclaré un porte-parole de CBS. Le règlement de ces réclamations reflète le montant projeté que Mme Dushku aurait reçu pour le reste de son contrat prenant la forme d'une série régulière, et a été déterminé à l'issue d'un processus de médiation mutuellement convenu.»

Votre opinion