France - Elle le quitte, il lui rase la tête
Publié

FranceElle le quitte, il lui rase la tête

En Meurthe-et-Moselle, un homme aurait laissé le choix à sa femme entre un «tabassage prolongé» et le rasage de ses cheveux.

L’agresseur présumé sera jugé le 1er octobre.

L’agresseur présumé sera jugé le 1er octobre.

iStock

Jeudi dernier vers 1 heure du matin à Saint-Max (Meurthe-et-Moselle), des jeunes gens sont tombés sur une femme qui venait de fuir son logement. Elle avait le crâne complètement rasé et était paniquée, relate «L’Est Républicain». Un homme la poursuivait mais les jeunes se sont interposés.

La femme, 26 ans, est alors allée déposer une plainte à la police. Elle a affirmé que son époux l’a giflée et lui a rasé le crâne de force lorsqu’elle lui a annoncé vouloir le quitter.

Le suspect, 29 ans, a été interpellé un peu plus tard dans la matinée, vers 9 heures. Placé en garde à vue, ce coiffeur a reconnu avoir giflé son épouse mais a juré que la tonte de son crâne était liée à un pari perdu. Une version qui n’est pas partagée par sa femme, qui a raconté qu’il lui aurait laissé le choix «entre un tabassage prolongé» et le rasage des cheveux.

L’homme de 29 ans, sans antécédents, a été relâché mais devra comparaître devant la justice le 1er octobre. D’ici-là il est déchu de ses droits parentaux.

(R.M.)

Votre opinion