Lucerne: Elle offre 500 francs à celui qui retrouvera le chat de son fils
Publié

LucerneElle offre 500 francs à celui qui retrouvera le chat de son fils

Un petit garçon a vu ses rêves se réaliser en recevant pour son anniversaire un chaton. Or l'animal s'est échappé par le balcon. Sa mère tente tout pour retrouver l'animal.

par
ofu
La petite «Mara» a pris la poudre d'escampette.

La petite «Mara» a pris la poudre d'escampette.

Centre suisse d’appels pour animaux STMZ

Le 7 mars dernier, le fils de Martina Furrer a fêté ses 8 ans. Et pour marquer le coup, sa maman a décidé d'exaucer un de ses plus grands rêve: avoir un chat. La Lucernoise lui a donc offert un petite femelle nommée «Mara». «Au début, elle était encore un peu timide. Mais rapidement, elle s'est habituée à nous», raconte-t-elle ce mardi à «20 Minuten».

Tout se passait donc à merveille, du moins jusqu'au 11 avril dernier. Après être revenue de chez le vétérinaire, la maman et «Mara» ont passé un moment ensemble sur le balcon de leur appartement de Lucerne. Après un quart d'heure environ, l'Alémanique a constaté que le chaton avait disparu. «Je pense qu'il a sauté. Pourtant ce n'était pas la première fois qu'elle allait sur le balcon.»

«Ne pas perdre espoir»

Depuis, son fils Joshua est inconsolable. Tout ce qu'il espère c'est de retrouver «Mara» au plus vite. Sa maman et son compagnon multiplient les efforts pour retrouver l'animal. Ils ont distribué des flyers et ont cherché partout dans le voisinage. Ils ont même signalé la disparition de «Mara» au centre suisse d'appels pour animaux (STMZ). Et afin de mettre toutes les chances de son côté, la maman vient de décider d'offrir une récompense de 500 francs à celui qui retrouvera le petit félin.

Contacté, le STMZ assure que les chances sont bonnes pour que Mara soit retrouvée. En 2017, plus de 22'000 animaux ont été signalés comme disparus. Et dans la même année, près de 6000 chats, 400 chiens, 400 oiseaux, 200 rongeurs et 500 reptiles égarés ont pu regagner leur foyer. «C'est toujours très triste pour un propriétaire d'animal quand son compagnon est porté disparu», explique la patronne de STMZ, Bernadette Christen, à «20 Minuten».

Au total, 87 personnes domiciliées dans la même région que la famille Furrer ont été informées par mail de la disparition de «Mara». Bernadette Christen conseille donc aux Furrer de ne pas perdre espoir.

Votre opinion