Royaume-Uni: Elle poignarde un homme en plein centre-ville
Publié

Royaume-UniElle poignarde un homme en plein centre-ville

Une femme a été arrêtée pour tentative de meurtre après avoir poignardé un homme dans le centre-ville de Barnsley.

Les témoins ont entendu la jeune femme crier «je vais te tuer» plusieurs fois. (samedi 8 septembre 2018)

Les témoins ont entendu la jeune femme crier «je vais te tuer» plusieurs fois. (samedi 8 septembre 2018)

AFP

Le centre-ville paisible de Barnsley (nord de l'Angleterre) a été le théâtre d'une agression violente. Une jeune femme a poignardé une personne, a annoncé la police britannique, précisant que «la santé mentale» de la suspecte était en cours d'évaluation.

Un temps évoquée, la piste terroriste a été écartée, mais cette agression survient dans un contexte très tendu au Royaume-Uni, frappé par une vague d'attentats depuis 2017, certains commis par des assaillants armés de couteaux.

«La femme de 28 ans arrêtée ce samedi matin pour tentative de meurtre présumée reste en garde à vue», a déclaré la police, ajoutant qu'une «évaluation de sa santé mentale est en cours».

«Nous sommes maintenant en mesure de confirmer de façon définitive qu'il ne s'agissait pas d'un acte de terrorisme», a assuré un responsable de la police du South Yorkshire, Scott Green. «Nous nous réjouissons qu'il s'agit d'un incident isolé perpétré par une seule personne», a-t-il ajouté.

La victime a été légèrement blessée

Plus tôt, un des hauts responsables de la police du South Yorkshire, Tim Forber, avait indiqué que les forces de l'ordre gardaient «l'esprit ouvert quant au mobile» et avaient reçu «le soutien» d'une équipe locale de l'antiterrorisme.

Un couteau de cuisine a été retrouvé sur place et des renforts de forces policières ont été déployés dans la ville. Terry Ellis, un commerçant du marché, a dit à l'AFP avoir vu une femme courir après un homme avec «un grand couteau d'environ 12 pouces» (30,5 cm). «Tout ce qu'elle disait, c'était tuer, tuer, tuer en agitant son couteau».

Selon Abdul Razak, un autre vendeur, la femme a suivi un homme «en disant "je vais te tuer, je vais te tuer". L'homme a pris la fuite, la femme à ses trousses, et elle est revenue sur ses pas après deux minutes, disant seulement un mot: tuer, tuer, tuer, tuer». Sur sa page Facebook, le marché local, Barnsley Mayday Green Market, a dit avoir dû fermer samedi matin, comme «presque tout le centre-ville», avant de pouvoir rouvrir plus tard dans la matinée.

(AFP)

Votre opinion