Venezuela : Elle proposait le rein «d’une jeune fille de 15 ans» sur internet pour 20’000 dollars
Publié

Venezuela Elle proposait le rein «d’une jeune fille de 15 ans» sur internet pour 20’000 dollars

Les autorités vénézuéliennes ont interpellé une femme dans l’Etat de Portuguesa qui avait posté une annonce en ligne illégale pour une vente d’organe. 

Le procureur n’a pas précisé comment la prévenue devait se procurer le rein. 

Le procureur n’a pas précisé comment la prévenue devait se procurer le rein. 

DR

Une femme qui proposait un rein «d’une jeune fille de 15 ans» sur internet pour 20’000 dollars a été arrêtée, a annoncé dans la nuit de samedi à dimanche le procureur général du Venezuela, Tarek William Saab.

Enquête ouverte 

«Marielys C. a été arrêtée dans (l’Etat de) Portuguesa (...) après avoir illégalement proposé sur le site de Marketplace un rein pour 20’000 USD», selon un tweet du procureur.

Le procureur a montré l’annonce où l’on peut lire que le rein est d’une «fille de 15 ans en parfait état».

Le procureur a souligné que les autorités allaient enquêter pour savoir s’il s’agissait «d’un réseau criminel», mais il n’a pas précisé comment la prévenue devait se procurer le rein ou même s’il ne s’agissait pas d’une arnaque.

Crise économique

Le programme de transplantation d’organes a cessé de fonctionner en 2017 dans un pays durement touché par la pire crise économique de son histoire, près de 8 ans de récession qui ont fait plonger le PIB par habitant au niveau de celui de Haïti.

Le pouvoir vénézuélien accuse lui les sanctions économiques, notamment des Etats-Unis, d’être responsables de cette situation. Cependant, les ONG de santé affirment que le programme de transplantation a commencé à montrer des défaillances dès 2015.

(AFP)

Votre opinion