Actualisé 11.07.2019 à 10:58

Histoire belgeElle randonnait en tongs à 1400 m d'altitude!

Une Belge d'une quarantaine d'années a dû être évacuée par hélicoptère au sommet de la Dent du Chat (Savoie) mercredi après-midi. Elle avait grimpé en slaches.

par
Evelyne Emeri
La Dent du Chat est un des sommets du mont du Chat, situé dans le Sud du massif du Jura et culminant à 1 390 m d'altitude. Il s'étire en bordure ouest du lac du Bourget, dans le département de la Savoie. En arrière-plan, la ville d'Aix-les-Bains.

La Dent du Chat est un des sommets du mont du Chat, situé dans le Sud du massif du Jura et culminant à 1 390 m d'altitude. Il s'étire en bordure ouest du lac du Bourget, dans le département de la Savoie. En arrière-plan, la ville d'Aix-les-Bains.

Google Maps

Les secours haut-savoyards n'en ont pas cru leurs yeux mercredi après-midi vers 16h30 en arrivant sur place. Appelé à la rescousse à la Dent du Chat (Savoie), l'hélicoptère de la sécurité civile Dragon 74 s'attendait à trouver une touriste blessée à la cheville à la suite d'une vilaine chute. Si l'entorse était bien réelle, l'équipement de la quadragénaire était surréaliste. La Belge avait grimpé au sommet situé à 1390 m d'altitude en amont du lac du Bourget (commune de Bourdeau) en tongs.

C'est lorsqu'elle a amorcé la descente que la «randonneuse» du Plat Pays s'est tordu la cheville après avoir posé le pied sur un caillou. Les urgentistes ont pu se poser non loin, la rejoindre à pied et lui poser une attelle. Elle a ensuite été héliportée vers l'hôpital de Chambéry.

Chers tongs...

L'histoire, racontée par nos confrères du «Dauphiné Libéré», ne dit pas si son ami qui l'accompagnait était aussi mal chaussé. Ni qui payera l'intervention de l'hélicoptère dans ce cas d'espèce pour le moins irresponsable et inconscient.

La Dent du Chat est un des sommets du mont du Chat. Il s'étire en bordure ouest du lac du Bourget, dans le département de la Savoie.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!