Publié

LondresElle rate son vol et gifle une employée

Une passagère arrivée en retard à sa porte d'embarquement dans l'aéroport de Stansted a frappé la responsable du desk.

par
Lematin.ch

La plupart d'entre nous, qui avons la chance de voyager loin et de prendre l'avion, connaissons cette pénible sensation de tension qui s'empare du passager pendant son parcours dans un aéroport. Des heures d'attente au check-in, puis à la sécurité puis au contrôle des passeports puis dans les interminables couloirs jusqu'à la porte tant attendue qui mène à l'avion.

Mais si en plus on est en retard et que c'est la faute des autres passagers (évidemment) qui tentent de passer le contrôle de sécurité avec une réserve de bouteilles d'eau, des coupe-ongles plein les poches et un ornithorynque dans son bagage à soute, alors là les larmes ou le coup de sang sont proches.

Bien entendu toute personne sensée passerait sa colère ou son désespoir sur le distributeur de serviettes des WC (on plaisante) et pas sur une employée de la compagnie d'aviation. Ce qui nous amène au sujet de cet article: vu le coût psychologique de la violence subie au travail et le fait que cette malheureuse employée va peut-être craindre désormais d'être agressée physiquement par n'importe quel client, cette jeune Britannique hystérique mériterait d'être interdite de vol à vie. On espère qu'elle a présenté ses excuses à sa victime.

L'entreprise Swissport a déposé plainte pour agression auprès de la police, qui a éjecté la furie de l'aéroport.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!