Chine: Elle rêvait d’un nouveau nez, l’opération la défigure
Publié

ChineElle rêvait d’un nouveau nez, l’opération la défigure

L’actrice et chanteuse chinoise Gao Liu espérait qu’une rhinoplastie boosterait sa carrière. Après 62 jours d’hospitalisation et 55’000 francs de dépenses, elle montre son nez infecté.

Weibo. Voici les photos que l’actrice a postées sur le réseau social Weibo.

Weibo. Voici les photos que l’actrice a postées sur le réseau social Weibo.

Les photos du nez défiguré d’une actrice après une opération de chirurgie esthétique ratée suscitaient ce vendredi en Chine un torrent de réactions indignées sur les réseaux sociaux, dans un pays où les candidats sont pourtant légion.

Le secteur de la chirurgie esthétique connaît un boom en Chine, alimenté par la hausse des revenus, l’occidentalisation de la société et la volonté d’augmenter ses chances de décrocher un emploi.

L’actrice et chanteuse chinoise Gao Liu espérait qu’une rhinoplastie donnerait un coup de pouce à sa carrière.

Mais l’opération fin octobre s’est avérée «cauchemardesque», a-t-elle écrit cette semaine à ses cinq millions d’abonnés sur le réseau social Weibo, photos à l’appui.

La jeune femme d’une vingtaine d’années y apparaît avec des pansements et des ecchymoses sur le nez dont le bout, visiblement infecté, est noirci. Ces images tranchent avec d’autres clichés qui montrent l’actrice prendre la pose, souriante avec un visage juvénile.

«Je pensais que quatre heures [d’opération] me rendraient plus belle, mais je n’imaginais pas qu’elles seraient le début d’un cauchemar» qui entraînerait des interventions supplémentaires, regrette Mme Gao.

61 jours d’hospitalisation

L’actrice indique avoir été hospitalisée 61 jours et perdu quelque 400’000 yuans (55’000 francs suisses) en ne pouvant pas travailler.

Son message a entraîné sur les réseaux sociaux en Chine de vives réactions et le mot-dièse «pourquoi la chirurgie esthétique est-elle de plus en plus courante» cumulait plus de 330 millions de vues vendredi sur la plateforme Weibo.

«Je me sens tellement mal pour Gao Liu. Tout le monde devrait prendre ça comme un avertissement et être conscient des risques de la chirurgie esthétique», a écrit un utilisateur dont le commentaire a été «aimé» plus de 100’000 fois.

Voici les photos que l’actrice a postées sur le réseau social Weibo.

Voici les photos que l’actrice a postées sur le réseau social Weibo.

«Cet hôpital est une vraie arnaque!», pestait un autre, appelant à dénoncer l’établissement.

Cabinets et cliniques spécialisés ont fleuri ces dernières années en Chine, en particulier dans les grandes villes du pays.

Quelque 15,2 millions de patients sont passés sous le bistouri l’an dernier, selon une étude du cabinet chinois iiMedia.

(AFPE)

Votre opinion