Publié

FranceElle s'enferme trois jours à la cave pour fuir son mari

Une femme de 30 ans affirme s'être réfugiée pendant trois jours dans la cave de leur immeuble de Castres, dans le Tarn, pour échapper aux coups de son époux violent.

par
AFP/
Image d'illustration.

Image d'illustration.

© Michael Schütze - Fotolia.com

L'homme, âgé de 35 ans et déjà condamné pour violences conjugales, était en garde à vue mardi, a déclaré la procureure de la République de Castres, Manuella Garnier.

Le 7 mai, une voisine a contacté la police municipale pour l'avertir que cette habitante du quartier de Laden s'était réfugiée dans la cave de l'immeuble. Celle-ci a alors expliqué aux policiers qu'elle avait été rouée de coups par son mari, qu'elle était tombée dans l'escalier et que prise de peur, elle s'était réfugiée dans la cave où elle est restée pendant trois jours.

Une «bousculade» en cause

Elle a déclaré ne rien avoir mangé pendant tout ce temps et avoir été contrainte pour s'hydrater, de boire sa propre urine, ce que l'enquête n'a pas permis de confirmer pour l'instant. Les investigations ont toutefois permis d'établir que pendant cette période, elle est sortie au moins une fois de la cave pour chercher une couverture. L'épouse, qui n'a jamais été séquestrée, ne conteste pas qu'elle pouvait quitter le lieu à tout moment mais explique avoir eu «honte», a ajouté Mme Garnier.

L'époux nie lui avoir porté des coups directs. Il admet cependant qu'il a bousculé sa femme, ce qui aurait provoqué sa chute dans l'escalier. Une information judiciaire devrait être ouverte dans les heures qui viennent pour permettre des «investigations supplémentaires» et l'homme devrait être présenté à la justice dans la journée de mercredi, a ajouté Mme Garnier.

Ton opinion