Publié

JudoElle s'est soustraite à un contrôle antidopage

Médaillée d'or à Rio, Majlinda Kelmendi a refusé un contrôle alors qu'elle se préparait en France. Imbroglio en perspective.

par
Le Matin.ch
La championne olympique ne risque en fin de compte pas grand-chose puisque sa suspension se limiterait au territoire français.

La championne olympique ne risque en fin de compte pas grand-chose puisque sa suspension se limiterait au territoire français.

AFP

Couronnée à Rio après avoir offert au Kosovo la première médaille d’or de son histoire, la judoka Majlinda Kelmendi se retrouve sous le coup d’une polémique après avoir refusé de se soumettre à un contrôle antidopage de l’agence française de lutte contre le dopage (AFLD) alors qu'elle était en stage à Saint-Cyprien avec d'autres athlètes étrangères ainsi que des judokas françaises. Elle est sous le coup d’une suspension provisoire.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!