États-Unis: Elle veut se venger de son ex mais brûle la mauvaise maison…

Publié

États-UnisElle veut se venger de son ex mais brûle la mauvaise maison…

En Caroline du Nord, une femme a bouté le feu au logement d’un homme qu’elle ne connaît manifestement pas.

par
R.M.
Christie Louise Jones, 49 ans, risque désormais des années de prison.

Christie Louise Jones, 49 ans, risque désormais des années de prison.

Bureau du shérif du comté de Rowan

Vendredi dernier, à Gold Hill, en Caroline du Nord, une femme a mis le feu à une maison. Elle voulait manifestement se venger d’un ex-petit ami mais se serait trompée de domicile… Elle a été arrêtée.

Vers 7 heures du matin, un homme a été alerté par un voisin. Il l’a averti qu’une femme semblait vouloir mettre le feu à sa maison. Il a couru dehors et a constaté un départ de feu sur son porche, où des morceaux de bois brûlaient à côté d’une réserve de propane. Un produit accélérant avait également été dispersé.

L’homme est allé chercher son tuyau d’arrosage mais il n’a pas fonctionné. Il avait été «saboté», bouché avec de la colle forte.

Il a repéré une femme qui regardait la scène, debout près de sa voiture, qui bloquait l’allée. Il a saisi un fusil et s’est approché d’elle. La femme s’est contentée de marmonner puis a filé lorsque les pompiers et les policiers sont arrivés.

Inculpée d’incendie criminel

Sa plaque minéralogique a cependant été relevée et elle a rapidement été identifiée et arrêtée. Il s’agit de Christie Louise Jones, 49 ans, a annoncé le bureau du shérif du comté de Rowan. Elle a été incarcérée, inculpée d’incendie criminel et risque plusieurs années de prison.

Un témoin a déclaré aux policiers qu’un ancien petit ami de l’accusée avait une maison dans la région et que la quadragénaire s’était donc probablement trompée de cible, rapporte la chaîne WBTV. Les policiers ont précisé que rien n’indiquait que l’accusée et sa victime se connaissaient.

Les dommages causés à la maison sont importants et estimés à 20’000 dollars.

Ton opinion