23.09.2020 à 14:40

TélévisionEllen DeGeneres: ses excuses n’ont pas satisfait ses employés

Le personnel du show d’Ellen DeGeneres trouve que le discours teinté d’humour de l’animatrice lors du premier épisode de la nouvelle saison n’était pas convaincant. Les employés ont exprimé leur mécontentement dans une interview pour «BuzzFeed».

par
Cover Media & LeMatin.ch
Ellen DeGeneres lors du premier épisode de la 18e saison, le 21 septembre 2020.

Ellen DeGeneres lors du premier épisode de la 18e saison, le 21 septembre 2020.

Warner Bros

Les excuses d’Ellen DeGeneres à ses employés actuels et anciens ont laissé de marbre alors que des membres du personnel l’accusent d’utiliser leurs problèmes pour gonfler ses audiences.

La star de la télévision est retournée en studio pour lancer la 18e saison du «Ellen DeGeneres Show» cette semaine et a immédiatement abordé les accusations de toxicité dans les coulisses de son talk-show, y compris des plaintes de harcèlement et d’intimidation. À la suite d’une enquête au cours de l’été, trois producteurs ont été licenciés et la présentatrice a affirmé qu’elle apporterait des changements pour améliorer les conditions sur le lieu de travail qu’elle dirige.

Cependant, le fait qu’elle ait attendu la première de la 18e saison pour parler au public de l’attaque contre sa réputation de «femme gentille», a déplu. Certains employés actuels et anciens ont été déçus par la façon dont elle a entamé son émission. «Non seulement Ellen a transformé mon traumatisme, nos traumatismes en une blague, mais elle a également réussi à faire en sorte que ce sujet soit à propos d’elle», a déclaré un ancien employé à «Buzzfeed News».

L’ex-employé anonyme a poursuivi: «Quand elle a dit: «Oh, mon été a été super» et que c’était censé être drôle, j’ai pensé: «C’est drôle que vous ayez eu un été difficile parce que tout le monde a dénoncé votre environnement de travail toxique et maintenant c’est vous qui souffrez?»».

«Je prends la responsabilité de ce qu’il se passe dans mon émission»

Ellen DeGeneres

Un employé actuel s’est interrogé sur le moment choisi pour présenter ses excuses, déclarant: «C’est toujours tactique. Une personne lambda l’écoutera et fera ses propres choix, mais ce que les gens ne prennent pas toujours en compte, c’est que l’information, c’est le pouvoir, et elle la partage maintenant parce que c’est pour le premier épisode et donc c’est pour ramener les téléspectateurs, et le ressenti est à l’opposé du contenu du message.»

«Quand vous parlez de personnes qui ont accusé sa direction d’inconduites sexuelles graves, je ne pense pas qu’il soit approprié de faire des blagues dans le monologue», a résumé une autre personne.

Lors de son discours d’ouverture, Ellen DeGeneres avait assuré prendre très au sérieux ces accusations. «J’ai appris que des choses se sont produites ici qui n’auraient jamais dû se produire. Je prends cela très au sérieux et je tiens à dire que je suis vraiment désolée pour les personnes qui ont été touchées, a-t-elle déclaré. Je sais que je suis dans une position de privilège et de pouvoir et je me rends compte que de cela demande une responsabilité, et je prends la responsabilité de ce qu’il se passe dans mon émission.»

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
5 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Etasseur

24.09.2020 à 12:20

Tout dans cette pseudo confession transpirait le manque d'honnêteté, le briefing des communicants et l'absence totale de regrets. On ne peut pas éternellement mentir aux gens et compter sur la manipulation pour s'en sortir, il arrive toujours un moment où il faut affronter la réalité

Mathilde Desfleurs

24.09.2020 à 11:08

Tout était trop beau, trop souriant, trop parfait. La face cachée de l'iceberg fait progressivement surface, il fallait s'y attendre. Les employé(e)s font preuve d'un immense courage. Respect à eux.

Rond Donut

23.09.2020 à 15:01

Son sourire "business smile" ou plutôt "shark attack", ainsi que son visage qui veut dire "adoptez moi", ne m’inspire aucune confiance. Il y a quelque chose de faux.