«Cela a sauvé ma vie»: Elliot Page annonce son ablation des seins
Publié

«Cela a sauvé ma vie»Elliot Page annonce son ablation des seins

En décembre, l’acteur a révélé être transgenre. Aujourd’hui, il confie dans «Time», dont il fait la couverture, qu’il a subi une mammectomie.

Elliot Page se remettait déjà de son opération lorsqu’il a rendu publique sa nouvelle identité de genre.

Elliot Page se remettait déjà de son opération lorsqu’il a rendu publique sa nouvelle identité de genre.

Instagram Elliot Page

Elliot Page est enfin en mesure de vivre sa vie de manière authentique après avoir subi une opération chirurgicale pour se faire enlever les seins.

En décembre dernier, la star de «Juno» a annoncé qu’elle était non-binaire et transgenre, alors qu’elle partageait ses pronoms préférés «he» («il») et «they» («ils»). Aujourd’hui, Elliot Page révèle qu’il a subi une opération chirurgicale pour aplatir sa poitrine, une opération dont il se remettait déjà lorsqu’il a rendu publique sa nouvelle identité de genre.

Dans une interview accordée au magazine «Time», dont il fait la couverture, l’acteur admet que l’aspect physique de sa transition a été cathartique parce que c’est quelque chose qu’il voulait depuis qu’il a enduré «l’enfer total» de la puberté. «Cela a complètement transformé ma vie», déclare-t-il, ajoutant plus loin dans l’entretien: «Cela a non seulement changé ma vie, mais aussi sauvé ma vie».

«Je ne me suis jamais reconnu»

Après avoir connu, en 2007, la célébrité avec «Juno», un film sur la grossesse chez les adolescentes, Elliot Page se souvient avoir eu du mal à se sentir à l’aise dans la peau d’une femme, en particulier lorsqu’il s’agissait d’assister à des événements sur le tapis rouge. «Je ne me suis jamais reconnu, a-t-il avoué. Pendant longtemps, je ne pouvais même pas regarder une photo de moi.»

Le simple fait de se voir proposer de porter des vêtements féminins le rendait malade. «(Je ne savais pas) comment expliquer aux gens que même si (j’étais) un acteur, le simple fait de mettre un T-shirt taillé pour une femme me rendait si malheureux», ajoute-t-il.

Elliot Page, qui a annoncé être gay en 2014, a crédité la période d’isolement au début de la crise de la Covid-19 pour l’avoir forcé à affronter ses angoisses de longue date sur le genre et à accepter pleinement qui il est. «J’ai eu beaucoup de temps seul pour vraiment me concentrer sur des choses que, je pense, de tant de façons, inconsciemment, j’évitais», explique-t-il

Se débarrasser de la honte et de la gêne

Inspiré par la réussite professionnelle de stars transgenres comme la scénariste et réalisatrice de «Pose», Janet Mock, et l’actrice d’«Orange Is the New Black» Laverne Cox, Elliot Page a pu se débarrasser de la «honte et de la gêne» qu’il ressentait à l’égard de son corps, et prendre des décisions sur la façon dont il voulait vivre sa vie à l’avenir. «J’ai enfin pu accepter d’être transgenre et de me laisser devenir pleinement qui je suis», déclare-t-il.

(Cover Media / lematin.ch)

Votre opinion