Réseaux sociaux: Elon Musk de retour sur Twitter avec une photo de lui au côté du pape François

Publié

Réseaux sociauxElon Musk de retour sur Twitter avec une photo de lui au côté du pape François

Le milliardaire, absent depuis dix jours du réseau social qu’il est en train de racheter, a publié ce samedi plusieurs tweets, dont un cliché de sa rencontre, la veille, avec le souverain pontife.

Sur la photo publiée par Elon Musk (ici, tout à gauche), on peut voir le pape François ainsi que quatre des enfants du milliardaire: Damian, Kai, Saxon et Griffin. 

Sur la photo publiée par Elon Musk (ici, tout à gauche), on peut voir le pape François ainsi que quatre des enfants du milliardaire: Damian, Kai, Saxon et Griffin. 

AFP/ELON MUSK’S TWITTER ACCOUNT/HANDOUT

Le milliardaire américain Elon Musk a rompu samedi le silence qu’il observait depuis le 21 juin sur Twitter, réseau social qu’il est en train de racheter, en publiant plusieurs photos dont une de lui en compagnie du pape François. «Honoré de rencontrer @Pontifex hier» (ndlr: vendredi), précise-t-il sur son compte pour accompagner le cliché le montrant en costume noir à la droite du pape, tandis que quatre de ses enfants, également sur leur 31, se tiennent à la gauche d’un souverain pontife tout sourire.

L’homme le plus riche du monde a eu au total huit enfants: six avec Justine Musk (née Wilson) dans les années 2000, dont un décédé quelques semaines après sa naissance, et, plus récemment, deux avec la musicienne Grimes. Le lieu et les détails de la rencontre ne sont pas précisés par le patron de Tesla et SpaceX, alors que de son côté le Vatican n’a pas communiqué sur cette visite de nature privée au pape François.

Le milliardaire a aussi publié une photo de lui et de sa compagne, masqués, lors du carnaval de Venise (ci-dessous). Et un autre tweet disant «Peut-être… un peu un sentiment d’ennui?» qui a suscité plus de 31’000 réponses, de «Trouve-toi un boulot» à «Oh, c’était tellement bien quand tu étais parti», en passant par «Fume de l’herbe».

Elon Musk a estimé le 21 juin qu’il restait «quelques problèmes non résolus» dans son projet de rachat de Twitter pour 44 milliards de dollars, notamment la question «très importante» du nombre de faux utilisateurs sur le réseau social.

(AFP)

Ton opinion

3 commentaires