10.07.2018 à 00:56

Enfants piégésElon Musk et son mini sous-marin en Thaïlande

Elon Musk a tweeté mardi matin qu'il se trouvait en Thaïlande pour venir en aide, avec son mini-robot, aux enfants de la grotte.

1 / 52
Le public peut maintenant visiter la grotte où étaient restés coincés les enfants. (Samedi 2 novembre 2019)

Le public peut maintenant visiter la grotte où étaient restés coincés les enfants. (Samedi 2 novembre 2019)

Keystone
Les enfants ont eu la tête rasée mardi lors d'une cérémonie bouddhiste, préalable à une retraite dans un monastère. (Mardi 24 juillet 2018)

Les enfants ont eu la tête rasée mardi lors d'une cérémonie bouddhiste, préalable à une retraite dans un monastère. (Mardi 24 juillet 2018)

AFP
Les enfants ont eu la tête rasée mardi lors d'une cérémonie bouddhiste, préalable à une retraite dans un monastère. (Mardi 24 juillet 2018)

Les enfants ont eu la tête rasée mardi lors d'une cérémonie bouddhiste, préalable à une retraite dans un monastère. (Mardi 24 juillet 2018)

AFP

Le patron américain de SpaceX et Tesla Elon Musk a tweeté qu'il se trouvait mardi en Thaïlande, sur le site où cinq jeunes footballeurs sur 13 et leur entraîneur se trouvaient encore coincés dans une grotte inondée. «Je viens de revenir de la Grotte 3. Mini-sous-marin est prêt si besoin», a tweeté Elon Musk.

Sur Instagram, il a publié une vidéo de l'intérieur d'une grotte inondée, avec des secouristes.

La troisième chambre est située à environ deux kilomètres de l'entrée du réseau de grottes. C'est là qu'est installé le camp de base des secours thaïlandais. Le groupe de footballeurs est environ deux kilomètres plus loin, dans une grotte très difficile d'accès. Lundi soir, huit des 13 enfants avaient été évacués par des plongeurs d'élite thaïlandais (quatre dimanche et quatre lundi).

Elon Musk a dit qu'il avait fait envoyer en Thaïlande un mini sous-marin de la forme d'un tube, adapté d'une pièce détachée de l'une des fusées Falcon fabriquées par SpaceX. Son diamètre serait suffisamment petit pour passer dans les boyaux les plus étroits, mais assez grand pour qu'un enfant s'y insère, les bras repliés sur le torse.

L'appareil a été testé aux Etats-Unis, en piscine, selon plusieurs vidéos publiées par Elon Musk ce week-end. Il est censé être tiré dans l'eau par des plongeurs qui l'accompagnent d'un bout à l'autre. L'avantage est que la personne à l'intérieur du tube n'a ni à nager, ni à savoir utiliser des bouteilles d'oxygène.

Elon Musk a tweeté qu'il avait baptisé le tube «Sanglier sauvage», en hommage au nom de l'équipe de football des jeunes. «Je le laisse ici au cas où il peut servir à l'avenir. La Thaïlande est vraiment belle», a tweeté le patron. Mais rien n'indique à ce jour que les autorités thaïlandaises entendent utiliser le prototype.

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!