01.01.2020 à 11:24

Hockey sur glaceElvis Merzlikins tient enfin sa première victoire

Elvis Merzlikins a demandé aux médias de lui ficher la paix, avant de remporter son premier match en NHL.

von
Cyrill Pasche
Elvis Merzlikins vient de gagner son premier match en NHL. Il était temps!

Elvis Merzlikins vient de gagner son premier match en NHL. Il était temps!

Keystone

Elvis Merzlikins (25 ans) a vécu un début de carrière compliqué en NHL. Le gardien des Columbus Blue Jackets n’avait toujours pas gagné le moindre match de championnat sous le maillot de la franchise de l’Ohio, qui mise malgré tout sur son talent en l’absence pour plusieurs semaines du gardien titulaire, Joonas Korpisalo, blessé à un genou.

Dans la nuit de mardi à mercredi, Merzlikins a enfin remporté sa première victoire en NHL. C'était à domicile, contre les Florida Panthers, sur le score de 4-1, face à l'équipe de l’ancien gardien vedette des Blue Jackets, le Russe Sergeï Bobrovski, parti en Floride à l’intersaison en tant qu’agent libre après avoir signé un contrat de sept ans d’une valeur de 70 millions de dollars. L'ex portier du HC Lugano, n'a pas masqué sa joie au coup de sifflet final.

L’ancien chouchou du public de la Resega – il avait guidé le HC Lugano jusqu’en finale en 2016 et 2018 – aura du boulot plein les mitaines au cours des prochaines semaines et a avait d'ailleurs demandé, la veille du match contre les Panthers, à ce que les médias lui fichent la paix ces prochains temps.

Dans sa bulle

«J’aimerais que vous me laissiez tranquille, j’ai juste besoin de me concentrer, a communiqué Elvis Merzlikins aux médias nord-américains. (…) Par le passé à Lugano aussi, je ne parlais pas aux médias durant les playoffs pour la simple et bonne raison que j’ai besoin de vivre dans mon monde, le monde des gardiens. Il y a beaucoup de pression sur mes épaules. (Parler aux médias) est une pression supplémentaire pour moi dont je ne veux pas pour le moment. J’ai neuf défaites au compteur si je ne me trompe pas (ndlr: huit défaites, dont quatre après prolongations, en huit titularisations avant sa victoire de mardi contre les Panthers). J’ai juste besoin de me concentrer, de jouer mon jeu et de retrouver mes sensations. Je vous demande donc simplement de me laisser tranquille pour l’instant.»Des déclarations qui ont au moins eu le mérite d’être claires.

Après sa première victoire en NHL, ses coéquipiers lui ont rendu un sympathique hommage dans les vestiaires en lui remettant la casquette «d'homme du match» malgré le hattrick réalisé par le défenseur Zach Werenski. «La dixième tentative a été la bonne», a simplement dit Merzlikins, avant de souhaiter une bonne année à ses coéquipiers.

Reste désormais à voir si le gardien d’origine lettone sera capable, dans sa bulle, d'aligner les bonnes performances et de retrouver la confiance qui lui avait permis de devenir l’un des meilleurs gardiens de Suisse au cours des dernières années.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!