Souriez!: Emily Ratajkowski mise en poursuite par un paparazzo

Publié

Souriez!Emily Ratajkowski mise en poursuite par un paparazzo

Le top est la dernière célébrité en date à se faire épingler par un photographe pour avoir utilisé une photo sans le consentement de son auteur.

par
Lematin.ch
1 / 146
Mercredi 24 juin, surprise: Emily Ratajkowski est passée du brun ou blond.

Mercredi 24 juin, surprise: Emily Ratajkowski est passée du brun ou blond.

Instagram
On aime ou on n'aime pas. Ce qui est sûr, c'est qu'il y a une chose qui change pas: elle pose toujours en maillot de bain.

On aime ou on n'aime pas. Ce qui est sûr, c'est qu'il y a une chose qui change pas: elle pose toujours en maillot de bain.

Instagram
La raison de son changement? La top est la nouvelle égérie des produits... Blond Absolu pour une grande marque de soins de cheveux.

La raison de son changement? La top est la nouvelle égérie des produits... Blond Absolu pour une grande marque de soins de cheveux.

Instagram

Emily Ratajkowsi va devoir s'expliquer sur l'utilisation d'une photo ne lui appartenant pas. La star avait publié un cliché d'elle portant un bouquet de fleurs lui recouvrant le visage dans une de ses stories Instagram avec la légende «Humeur pour toujours».

Seul problème, le cliché a été pris par le paparazzo Robert O'Neil dans les rues de New York et elle ne lui a jamais demandé l'autorisation pour utiliser cette photo, ni ne l'a rétribué. Résultat, comme le relaye «The Blast», le photographe a porté plainte contre la jeune femme de 28 ans, ainsi que contre sa société, Emrata Holdings Inc., et il demande des dommages.

Plusieurs stars ont eu ce problème

Emily Ratajkowski n'a pas encore répondu à la procédure engagée contre elle, mais elle pourra demander conseils à ses amis célèbres. En effet, elle n'est pas la seule ces derniers temps à être traînée en justice pour des faits similaires. Avant elle, Gigi Hadid, Justin Bieber ou encore Jennifer Lopez ont dû justifier l'utilisation d'une photo ne leur appartenant pas pour promouvoir leurs réseaux sociaux.

Cover Media

Ton opinion