10.08.2019 à 13:02

Emily Ratajkowski s'affiche non épilée et explique pourquoi

People

Le mannequin s'est laissé pousser les poils des aisselles avant une nouvelle séance photo accompagnant un essai sur le féminisme.

par
CBO/Cover Media
1 / 146
Mercredi 24 juin, surprise: Emily Ratajkowski est passée du brun ou blond.

Mercredi 24 juin, surprise: Emily Ratajkowski est passée du brun ou blond.

Instagram
On aime ou on n'aime pas. Ce qui est sûr, c'est qu'il y a une chose qui change pas: elle pose toujours en maillot de bain.

On aime ou on n'aime pas. Ce qui est sûr, c'est qu'il y a une chose qui change pas: elle pose toujours en maillot de bain.

Instagram
La raison de son changement? La top est la nouvelle égérie des produits... Blond Absolu pour une grande marque de soins de cheveux.

La raison de son changement? La top est la nouvelle égérie des produits... Blond Absolu pour une grande marque de soins de cheveux.

Instagram

La top model de 28 ans a écrit un article sur la pilosité pour le numéro de septembre du magazine «Harper's Bazaar» et pour illustrer son message, elle s'est affichée avec les aisselles au naturel.

«Si je décide de me raser les aisselles ou de laisser pousser les poils, c’est mon choix, écrit-elle. Pour moi, les poils sont une autre occasion pour les femmes d'exercer leur capacité de choisir, un choix basé sur ce qu'elles veulent ressentir et leurs associations avec le fait d'avoir ou non des poils.»

La star de «Gone Girl» a également expliqué en quoi le fait de ne pas se raser lui permet de se sentir plus en contrôle de son corps.

«En général, j'ai tendance à aimer me raser, mais parfois, laisser ma pilosité se développer est ce qui me rend sexy, ajoute-t-elle. Et il n'y a pas de bonne réponse, pas de choix qui me rend plus ou moins féministe, voire même une "mauvaise féministe", comme le dit (l'écrivaine et professeure) Roxane Gay. Tant que la décision reste mon choix, alors c'est le bon choix. En fin de compte, l'identité et la sexualité d'une personne appartiennent à cette personne et à personne d'autre.»

Emily Ratajkowski est également déterminée à célébrer la sexualité féminine, qu’elle affiche dans ses publications Instagram controversées et souvent osées, car elle estime qu’elle est souvent réprimée culturellement.

«Culturellement, nous avons peur des femmes en général, mais aussi plus spécifiquement du pouvoir inné que possède la sexualité féminine, a-t-elle poursuivi. Une femme devient trop puissante et donc menaçante lorsqu'elle prend de la force en célébrant son sexe. Donc, on continue de la couvrir de honte ; on continue à dire qu'une femme perd quelque chose lorsqu'elle affiche ou célèbre sa sexualité.»

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!