Actualisé 06.02.2015 à 09:39

Spécialités chimiquesEms-Chemie a réalisé une solide croissance

Le fabricant de spécialités chimiques contrôlé par la famille Blocher a enregistré un bénéfice et un chiffre d'affaires en progression l'an dernier.

2014, une bonne année pour Ems-Chemie.

2014, une bonne année pour Ems-Chemie.

Archives/photo d'illustration, Keystone

Ems-Chemie a vu son bénéfice net progresser de 7,9% au regard de 2013 à 349 millions de francs.

Le chiffre d'affaires du groupe piloté depuis Herrliberg (ZH) et dont le principal site de production se trouve à Domat/Ems (GR) a gagné 4,6% à 1,97 milliard de francs, a annoncé ce vendredi 6 février Ems-Chemie. Exprimée en monnaies locales, la croissance des revenus s'est inscrite à 7,8%.

Atteignant quant à lui un niveau record, le résultat d'exploitation avant intérêts et impôts (EBIT) a crû de 14,7% à 423 millions de francs, la marge correspondante ressortant à 21,5%, soit 1,9 point de plus qu'un an auparavant. Outre la hausse générale des ventes, en la progression illustre en particulier la bonne tenue des affaires dans les spécialités présentant les marges les plus élevées.

Conforme aux attentes

Ems-Chemie a aussi tiré profit des mesures mises en oeuvre en vue de contenir les charges, alors que le résultat financier a plongé dans le rouge à hauteur de 8 millions de francs, contre un résultat positif de 16 millions en 2013. La performance du groupe a dans l'ensemble correspondu aux attentes des analystes.

Interrogés par l'agence awp, les experts tablaient en moyenne sur un chiffre d'affaires de 1,97 milliard de francs et un EBIT de 425 millions. Le bénéfice net s'est en revanche révélé inférieur aux 357 millions escomptés.

Les actionnaires de l'entreprise bénéficieront des bons résultats, le conseil d'administration proposant au titre de l'exercice sous revue de leur verser de 12 francs par titre. A un dividende ordinaire augmenté de 1,50 franc à 10 francs, viendront s'ajouter 2 francs dans le cadre d'un nouveau versement extraordinaire (50 centimes de moins que pour 2013).

Evoquant l'exercice en cours, Ems-Chemie s'attend à une évolution favorable de la conjoncture mondiale. Le groupe s'inquiète cependant des interventions politiques dans le système monétaire et économique, lesquelles contribuent à forte instabilité au niveau global. Dans ce contexte, la surévaluation du franc devrait se prolonger, voire même s'accentuer dans l'intervalle.

Réduction de coûts

Afin de contrer cette évolution, l'entreprise, qui employait à fin 2014 2865 collaborateurs, soit 195 de plus qu'un an auparavant, entend poursuivre sa stratégie de concentration sur les polymères de performance. Outre le lancement rapide de nouveaux produits et solutions, Ems-Chemie vise aussi accroître sa présence sur les marchés mondiaux.

Le groupe va accélérer la mise en oeuvre du programme d'efficience lancé l'an passé. Sans tenir compte de l'appréciation du franc, la société table pour 2015 sur des revenus et une rentabilité en progrès. Exprimées en francs, les ventes pourraient cependant diminuer, alors que le résultat opérationnel devrait demeurer stable.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!