Publié

BilanEms-Chemie affiche des ventes en hausse

Le groupe grison de spécialités chimiques poursuit sa croissance après neuf mois en 2013.

Les affaires réalisées avec de nouveaux produits ont plus que compensé le repli des ventes intervenu en Europe.

Les affaires réalisées avec de nouveaux produits ont plus que compensé le repli des ventes intervenu en Europe.

Keystone

Ems-Chemie a accru son chiffre d'affaires de 7% par rapport à la même période de l'an passé à 1,44 milliard de francs.

En monnaies locales, la progression atteint 8,3%, a indiqué vendredi l'entreprise contrôlée par la famille Blocher dans un communiqué. A périmètre de consolidation comparable, soit sans tenir compte des acquisitions opérées en Europe centrale et de l'Est dans le secteur des polymères destinés à l'industrie automobile Ems-Eftec, lesquelles ont été consolidées depuis le 1er avril dernier, les ventes ont crû de 3,6%.

Les marchés mondiaux ont évolué de manière très diverse, comme prévu, relève Ems-Chemie. La production industrielle sur les marchés européens a encore reculé au 3e trimestre, tandis qu'elle a évolué majoritairement de façon positive sur les marchés asiatiques et américains.

Dans les détails, les ventes du segment principal Polymères de haute performance ont grimpé de 10,1% à 1,24 milliard de francs. Exprimée en devises locales, la croissance s'est fixée à 11,6%, alors qu'elle a atteint 6% hors acquisitions. Les affaires réalisées avec de nouveaux produits ont plus que compensé le repli des ventes intervenu en Europe, a précisé le groupe établi à Herrliberg (ZH), mais dont le principal site de production se trouve à Ems-Domat (GR).

Expansion en Asie

Ems-Chemie note également avoir développé de nouvelles applications notamment dans l'industrie automobile, dans les pièces de structure, ainsi que dans le domaine des télécommunications, avec des éléments pour smartphones et tablettes. Ems-Eftec est aussi parvenue à accroître ses parts de marché, à la faveur de son expansion en Europe centrale et de l'Est ainsi que l'ouverture de nouveaux sites de production en Asie.

Le segment des spécialités chimiques a pour sa part enregistré une évolution nettement moins favorable, ses ventes se tassant de 8,6% à 201 millions de francs. En monnaies locales, le recul s'est inscrit à 8,4%. Ems-Chemie explique la baisse du fait de sa forte implantation en Europe et de l'impact du repli conjoncturel sur le Vieux Continent.

Sans donner des chiffres, Ems-Chemie indique que le résultat du secteur des spécialités chimiques s'est également contracté. Toutefois, le groupe note être parvenu à maintenir des marges à un haut niveau en lien avec les efforts de concentration sur des affaires innovantes et stratégiques ainsi qu'une stricte gestion des coûts.

La conjoncture continuera de suivre une trajectoire favorable ces prochains mois, prévoit la direction du groupe. En Europe, le creux de la récession devrait progressivement avoir été atteint. Pour l'ensemble de l'exercice 2013, Ems-Chemie table sur un chiffre d'affaires légèrement supérieur à celui de 2012 et une croissance du résultat EBIT légèrement plus élevée que celle des ventes.

Chiffre d'affaires record en 2012

Pour mémoire, Ems-Chemie a bouclé le 1er semestre 2013 sur un bénéfice net en progression de 9,6% au regard des six premiers mois de 2012, à 156 millions de francs, alors que ses ventes se sont étoffées de 5,5% à 954 millions. Sur l'exercice 2012, elles s'étaient hissées au niveau record de 1,75 milliard, pour un résultat net de 273 millions.

(ats)

Ton opinion