Aviation en 2021 – Les équipages de Cathay Pacific ont passé l’équivalent de 200 ans en quarantaine
Publié

Aviation en 2021Les équipages de Cathay Pacific ont passé l’équivalent de 200 ans en quarantaine

Le personnel navigant de la compagnie aérienne a été mis à rude épreuve l'année passée en raison des règles draconiennes en vigueur à Hongkong.

La compagnie basée à Hongkong doit faire avec des règles locales très strictes. 

La compagnie basée à Hongkong doit faire avec des règles locales très strictes.

REUTERS

Cathay Pacific a déclaré mardi que ses équipages ont passé un total de 73'000 nuits – l’équivalent de 200 ans – en quarantaine l’année dernière, dans un contexte difficile pour la compagnie aérienne qui se bat pour continuer à assurer des vols malgré la politique sanitaire draconienne de Hongkong.

Président de la compagnie, Patrick Healy a remercié dans un message vidéo l’ensemble du personnel pour les sacrifices auxquels ils ont consenti, les mesures particulièrement strictes du territoire contre le Covid-19 les séparant souvent pendant des semaines de leur famille.

«Du jamais-vu»

«Ce que vous avez vécu au cours des deux dernières années relève du jamais-vu», a-t-il dit. «Collectivement, notre équipage a passé plus de 62'000 nuits dans des hôtels de quarantaine en 2021, et plus de 1000 d’entre vous ont dépassé les 11'000 nuits à Penny’s Bay», a-t-il ajouté, en référence au camp de quarantaine du gouvernement de Hongkong.

Enquête

La compagnie aérienne hongkongaise est sous le coup d’une enquête après l’apparition d’un foyer épidémique lié à deux membres du personnel navigant de retour de l’étranger, qui n’auraient pas respecté l’obligation de quarantaine à domicile. Les autorités enquêtent pour savoir «si cette compagnie aérienne a respecté la réglementation» en vigueur, a déclaré le 11 janvier la cheffe de l’exécutif Carrie Lam. Pour M. Healy, l'«infime minorité» qui ne respecte pas les règles ne devrait pas éclipser les efforts poursuivis par la compagnie par ailleurs.

Cathay Pacific fait partie des grandes compagnies aériennes mondiales les plus durement frappées par la pandémie, notamment du fait de l’absence de marché intérieur. Récemment, le nombre de vols cargo, qui lui permettaient de gagner encore un peu d’argent, a été réduit suite au durcissement des règles de quarantaine imposées aux équipages.

Strictes quarantaines

Hongkong, à l’instar de la Chine continentale, pratique une stratégie «zéro Covid», consistant en une longue quarantaine pour toute personne entrant sur son territoire et une politique draconienne d’isolement des malades et de leurs contacts. La plupart des voyageurs arrivés de l’étranger sont actuellement soumis à une quarantaine d’au moins 21 jours, la période d’isolement la plus longue du monde. S’ils sont soumis à des règles moins strictes, les pilotes et le personnel navigant doivent quand même effectuer une quarantaine à l’hôtel ou à domicile lorsqu’ils reviennent de l’étranger.

(AFP)

Votre opinion

0 commentaires