13.08.2020 à 17:59

MotocyclismeEn Autriche, la pluie pour arbitre

En cette saison où la logique n’a plus cours, chaque GP est le prétexte à quelques sensations. Et celui du Red Bull Ring, ce week-end, devrait être arrosé.

par
Jean-Claude Schertenleib

Après la canicule, les orages

Ils ont connu la canicule à Jerez de la Frontera et une chaleur moins étouffante, mais un asphalte en piteux état à Brno le week-end dernier. Et voilà qu’ils ont débarqué en Autriche et que... «Je suis arrivé lundi, directement de Brno. Depuis le début de la semaine, la météo annonce de la pluie chaque jour. Le problème, ce ne sont pas des averses continuelles, mais bien des orages, imprévisibles. On sera peut-être sous la flotte vendredi matin et au soleil l’après-midi, il s’agira de gérer au mieux cette situation»: l’homme qui parle, c’est un leader qui a renforcé sa situation au championnat, malgré une septième place en République Tchèque, Fabio Quartararo. «La pluie, ici? J’ai quelques souvenirs, en Moto2 et, l’an dernier, en MotoGP, où j’étais tombé à gauche... dans un virage à droite. C’est tout dire...»

La phrase du jour: Valentino Rossi

«L’évolution de la KTM, en une année, c’est quelque chose d’impressionnant»: celui qui rêve d’un 200e podium en GP («à Brno, nous sommes bien revenus, mais je partais de trop loin après avoir commis une erreur lors des qualifications») sait que parmi ses adversaires, il faut désormais compter avec trois des quatre pilotes (Iker Lecuona commet encore beaucoup trop de bourdes) des RC16, revues, corrigées et améliorées grâce au travail extraordinaire du testeur Dani Pedrosa.

10'000 spectateurs à Misano

Les deux courses autrichiennes (GP d’Autriche dimanche, GP de Styrie le suivant) sur le Red Bull Ring, à Spielberg, se déroulent encore à huis clos. En revanche, on devrait retrouver un nombre limité de spectateurs à Misano les 13 et 20 septembre. Le président de la région d’Emilie-Romagne, Stefano Bonaccini, a signé ce matin une dérogation à la règle des 1000 spectateurs pour les deux GP organisés sur le Misano World Circuit. 10'000 places seront à disposition chaque jour, dans les tribunes – sur un total de 40'000 places -, mais l’accès aux talus sera interdit. Un plan spécial sera bien sûr mis en place, l’organisateur devant conserver pendant 14 jours les coordonnées des spectateurs présents à des fins de traçabilité en cas de découverte de cas positifs.

L’Emilie-Romagne est déjà en feu

Ce ne sera pas encore le Misano comme on l’aime, mais c’est un signal très important pour tous.»

Valentino Rossi

10'000 spectateurs par jour à Misano, c’est un formidable début vers un retour espéré à la normalité. «Dans notre région, c’est de la folie depuis l’annonce, ce matin, de la décision des autorités. Bien sûr que ce ne sera pas encore le Misano comme on l’aime, mais c’est un signal très important pour tous», confie Valentino Rossi.

Le cas Iannone jugé le 15 octobre

L’Agence mondiale antidoping a obtenu du Tribunal arbitral du sport, à Lausanne, le report au 15 octobre prochain du jugement d’Andrea Iannone. Le pilote italien du team Aprilia, contrôlé positif au GP de Malaisie 2019, avait été suspendu pour une longue durée par la Fédération internationale, suite à quoi Iannone et son employeur avaient déposé un recours en espérant prouver leur bonne foi, alors que l’Agence mondiale elle aussi s’adressait au TAS, estimant pour sa part que la peine n’était pas suffisante.

Lüthi: «Brno est oublié...»

Le pilote suisse Thomas Lüthi apprécie le circuit du Red Bull Ring.

Le pilote suisse Thomas Lüthi apprécie le circuit du Red Bull Ring.

KEYSTONE

Le Red Bull Ring est un circuit particulier, qui me plaît. La motivation est donc là; désormais, il faut attaquer!»

Thomas Lüthi

«Brno, c’est oublié, nous regardons maintenant tous ensemble vers l’avant»: Thomas Lüthi est devenu un fidèle du bon docteur Coué. C’est vrai qu’il n’a pas beaucoup le choix, pour ne pas froisser ses employeurs: «Une montée, une descente, des freinages violents et l’obligation d’accélérer très fort en sorties de virages, le Red Bull Ring est un circuit particulier, qui me plaît. La motivation est donc là; désormais, il faut attaquer!»

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
0 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé