28.12.2018 à 08:28

En Belgique on pourra être déchu du droit d'avoir un animal

2019

Dès le 1er janvier, la Wallonie introduit un code de respect des animaux parmi les plus progressistes au monde. Les propriétaires d'animaux n'ont qu'à bien se tenir...

par
E.F.
Le législateur wallon a décidé de doter la région d'une loi très ambitieuse afin de lutter contre la maltraitance animale. Ces actes seront considérés comme des crimes avec de peines jusqu'à 15 ans de prison.

Le législateur wallon a décidé de doter la région d'une loi très ambitieuse afin de lutter contre la maltraitance animale. Ces actes seront considérés comme des crimes avec de peines jusqu'à 15 ans de prison.

istock

Verra-t-on un afflux massif d'animaux de compagnie chez nos amis belges en Wallonie ? Ou d'animaux tout court ? Depuis le 1er janvier 2019, le «Code wallon du bien-être animal» va entrer en vigueur pour adoucir la vie des bêtes sur son territoire comme nulle part ailleurs. Dorénavant l'abandon, la négligence, la maltraitance et même l'entrave à la liberté de mouvements seront durement sanctionnés. Les peines maximales pourront aller jusqu'à 15 ans de prison et une amende de 10 millions d'euros!

Interrogé par «RTL Info», Gaetan Sgualdino, président de la société de protection des animaux (SPA) de La Louvière, la Wallonie sera l'une des régions au monde «les plus progressistes en matière des droits des animaux et de bien-être animal». Il sera par exemple interdit d'attacher un animal de façon continue. «Ce ne sera plus autorisé de détenir un animal enchaîné, entravé, sans qu'il ne soit libre de se mouvoir dans un endroit, même si c'est un endroit clos, et ça c'est une grande victoire pour nous.»

Déchu du droit d'avoir un animal

La nouveauté est le principe que chacun dispose d'un permis d'adopter un animal. «Ce permis est immatériel, précise Gaetan Sgualdino, vous n'allez pas recevoir un document ou une carte dans votre portefeuille. Le permis, ça va être une base de données qui va reprendre non pas les gens qui ont le droit de posséder un animal, mais ceux qui n'ont plus le droit parce qu'ils ont été auteurs de maltraitances.»

Autrement dit, les personnes condamnées par le code seront déchus à vie de leur droit d'avoir un animal ou plusieurs animaux. Et s'ils devaient passer outre, les animaux leur seront confisqués. «Souvent, les auteurs de maltraitances sont des personnes qui récidivent. On pourra sortir des animaux d'une misère avant même qu'ils connaissent la souffrance», se réjouit le président de la SPA.

Adieu les cages à poules!

Autres mesures du code wallon: l'interdiction générale d'organiser des combats, d'organiser des hippodromes de kermesse ou des exercices de tir sur animaux. Les cages pour l'élevage des poules pondeuses sont également bannies. Dans les cirques, plus aucun animal – à part les animaux domestiques – ne pourra être détenu et utilisé.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!