Publié

Note antisémiteEn commentant l’affaire, un élu socialiste dérape

Posté hier matin par Roger Deneys sur sa page Facebook, le texte du député au Grand Conseil genevois et ancien candidat au Conseil d’État concernant la fameuse note d’Arosa (GR) a provoqué une nouvelle polémique dans le monde politique.

par
Sarah Zeines

«Arroseur-arrosé, doucheur-douché? Si la formulation est maladroite, elle a le mérite d’être explicite si certains de ces clients ont la fâcheuse habitude de se baigner sans prendre de douche. Quant à présenter des excuses, je crois que c’est surtout Israël qui pourrait présenter des excuses à la communauté internationale pour sa tolérance excessive envers les ultra-orthodoxes juifs qui sabordent la paix en Palestine.»

«Ces propos sont inacceptables, s’indigne Guillaume Saouli, coprésident du Parti pirate. En s’exprimant ainsi, Roger Deneys fait un acte discriminatoire à l’encontre d’une communauté. Il y a par ailleurs une affirmation surprenante dans ses propos. En effet un grand nombre de Juifs orthodoxes sont des antisionistes convaincus. Pour une personnalité politique de son calibre, rodé au jeu de la communication, cette tactique est étonnante.» Un avis partagé par Philippe Nantermod, conseiller national (PLR): «C’est le plus gros donneur de leçons que je connaisse sur les réseaux sociaux, tonne-t-il. Même si l’affichette à l’origine de ce commentaire semble relever de la bêtise, cette reprise est tout à fait déplorable. Affirmer que l’affiche «a le mérite d’être explicite» est d’une grande vulgarité. Cela doit être pointé du doigt.»

«Vite et bête»

Questionné sur sa publication – rapidement supprimée –, l’élu socialiste se dit aujourd’hui embarrassé par sa communication, «écrite trop vite et bête», juge-t-il. Il assure avoir surtout été indigné par «la réaction invraisemblable d’une sous-ministre israélienne qui demande des excuses à la Suisse». Et de préciser: «Je n’avais pas la moindre intention de stigmatiser cette communauté.»

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!