Suisse: En difficulté, le cirque Nock zappe la Romandie
Publié

SuisseEn difficulté, le cirque Nock zappe la Romandie

Le cirque le plus ancien à se produire sous chapiteau en Suisse délaisse plusieurs régions cette année pour garder des ressources en vue de son jubilé 2020.

par
cht
Les cirques traditionnels peinent de plus en plus à attirer des visiteurs.

Les cirques traditionnels peinent de plus en plus à attirer des visiteurs.

Keystone

A nouveau, un cirque est en difficulté en Suisse. Après la faillite de la la société exploitante du Circus Royal l'été dernier, c'est au tour du célèbre Nockd'être à la peine. Selon l'Aargauer Zeitung, «le cirque le plus ancien à se produire sous chapiteau en Suisse» va raccourcir de moitié sa tournée cette année.

L'établissement n'arrive pas à stopper l'érosion du nombre de ses visiteurs. Après avoir subi une baisse de fréquentation de 5% en 2017, il a à nouveau enregistré une baisse de 5% l'an dernier. Hic: en 2020 le cirque fête ses 160 ans. Et à cet effet, il souhaite garder des munitions pour organiser ce jubilé, indique le journal.

4 mois de moins

Conséquence: alors que d'habitude la tournée commence en mars pour s'achever en novembre, elle ne débutera cette année qu'en juin pour se terminer en octobre, soit 4 mois de moins. Le Nock va se concentrer sur son canton d'Argovie ainsi que quelques villes alémaniques et en Engadine. Mais il va renoncer à s'arrêter en Suisse romande et au Tessin.

«Nous faisons cela parce que nous avons besoin de ressources financières et de temps pour mettre sur pied un programme de haut vol pour la tournée d'anniversaire», explique la directrice Franziska Nock, et 7e génération à diriger le cirque. Mais sitôt le jubilé terminé, le Nock devrait repartir sur les routes de Suisse pendant 8 mois, avec une pause de 1 mois pendant l'été.

Votre opinion